SANTÉ

Comment se débarrasser des poux : prévention et différents traitements

Comment se débarrasser des poux : prévention et différents traitements

Contre lex poux, le traitement manuel comme avec les insecticides et le diméticone demande un suivi rigoureux. highwaystarz - Fotolia

L’apparition de poux peut être suivie par une longue bataille pour en sortir. Entre l’importance de la prévention et les différents traitements possibles, nous faisons le point.

nA. Wer. ( avec F. G. & A. N.)

Si la rentrée scolaire n’est pas synonyme de retour des poux, elle nécessite une vigilance accrue de la part des parents. Car face aux poux, la rapidité d’action sera décisive.

+ Intéressé(e) par les questions liées à la famille? Découvrez «Ma famille, mes actus»

Malgré cela, l’arrivée des poux à la maison peut être combattue de différentes façons.

 

1.La prévention: primordiale

 

Un enfant qui se gratte régulièrement les cheveux doit vous alerter. Il vaut mieux passer un peu de temps pour une inspection que laisser les poux s’installer. Ce que vous devez chercher : les poux mais aussi les lentes. La lente et l’oeuf du pou. Petite, la lente est de couleur blanche et pourrait être confondue avec une pellicule. À la différence que la lente se décroche difficilement des cheveux.

Pourquoi il faut agir vite: le pou se reproduit très vite. La femelle pond 10 œufs par jour. Voici l’évolution pour une seule femelle sur une semaine (cliquez sur le lecteur pur faire défiler les jours de la semaine):

Valérie Hanozet, médecin scolaire à la promotion de la santé dans les écoles (PSE) recommande «l’examen méticuleux des cheveux chaque semaine».

Autre moyen efficace d’éviter le grand débarquement chez les petites filles aux cheveux longs: toujours attacher leurs cheveux. Couettes, tresses et chignons sont les meilleurs ennemis des poux. «Les pattes des poux sont dotées de petits crochets qui leur permettent de s’agripper aux cheveux et ensuite au cuir chevelu. En attachant les cheveux des petites filles, on leur laisse moins de champ libre. Ils se retrouvent face à une surface beaucoup plus lisse et le cuir chevelu est moins accessible. La tâche est donc plus compliquée.»

+ À LIRE AUSSI | « Moi aussi j’ai eu des poux », une brochure de l’ONE

 

2.Traitement: plusieurs possibilités

 

Il existe plusieurs façons de se débarrasser des poux. La clé de la réussite est le suivi régulier et l’intervention rapide si elle s’avère à nouveau nécessaire.

Traitement manuel:

Passez un peigne fin (à poux) dans des cheveux mouillés en utilisant un démêlant. Cela nécessite de les peigner plusieurs minutes (ça prend du temps) au moins deux fois par semaine et ce, durant 2 à 3 semaines (qui est aussi le cas pour les autres traitements).

Peignez d’abord les cheveux de l’arrière vers l’avant, mèche par mèche, au-dessus d’un tissu ou d’un papier blanc. Après chaque coup de peigne, il faut essuyer celui-ci. Après avoir rincé les cheveux, recommencez d’avant en arrière.

Cette méthode 100% naturelle serait efficace sur une personne sur deux.

+ LIRE AUSSI | Astuces de grands-mères : 5 ingrédients surprenants pour chasser les poux

Traitement avec des insecticides:

Seuls les produits à base de pyréthrine (à appliquer entre 10 et 60 minutes) et de malathion (à appliquer pendant au moins 8 à 12 heures) sont actuellement considérés comme efficaces.

Une irritation cutanée est possible. Des picotements et démangeaisons sont parfois ressentis. Le contact avec les yeux doit être évité.

Ces insecticides sont déconseillés chez les enfants de moins de 6 mois (moins de 2 ans pour le matathion) et les femmes enceintes ou qui allaitent.

À noter aussi quele pyréthrine est considéré comme un perturbateur endocrinien.

Traitement avec le diméticone:

Alternative efficace aux insecticides: le diméticone. Il forme un film autour du pou, l’enveloppe et l’étouffe. Il doit être appliqué sur les cheveux secs et laissé en place pendant au minimum 8 heures. Ensuite, vous pouvez rincer les cheveux. Le traitement doit être répété après 7 jours. Ce nouveau traitement permet l’élimination des poux dans 70% des cas environ. Il est peu probable que les poux deviennent résistants à ce produit.

 

3.Le nettoyage: fastidieux mais incontournable

 

En plus de l’inspection et du traitement des cheveux de toute la famille (les adultes peuvent aussi être colonisés), vous devez nettoyer tous les vêtements et tissus qui ont été en contact avec les poux. Cela va des draps de lits, aux essuis en passant par les vêtements, les doudous les fauteuils, les tapis et même les sièges de voiture. Il n’est pas forcément nécessaire de tout passer en machine à 60°: on commencera par placer les draps de lit et autres housses dans un grand sac hermétiquement fermé, durant 48 heures. «S’ils ne peuvent pas ponctionner de sang, les poux ne peuvent pas survivre. Et si en plus, on les prive d’oxygène, on est quasiment sûrs de les tuer», précise Valérie Hanozet.

 

3.Quiz : 5 questions (école, prévention...)

 

 

 

 

Nos dernières videos