article abonné offert

AUBEL

Il installe un panneau sens interdit… lui-même

Il installe un panneau sens interdit… lui-même

Un riverain de la rue Saint-Antoine, à Aubel, installe régulièrement un panneau sens interdit à l’entrée de la rue. Pourtant, la Commune et la zone de police ne lui ont rien demandé… EdA LABEYE Philippe

Un Aubelois passe son temps à installer un panneau sens interdit rue Saint-Antoine… Alors que la commune n’a rien demandé.

«Tiens, la rue Saint-Antoine est à nouveau en sens unique?», a interpellé le conseiller communal Jean-Jacques Moxhet (Aubel Demain) en séance lundi soir.

Un panneau était, en effet, érigé à l’entrée de cette route secondaire qui fait face à la rue de la Kan (la rue de la siroperie Meurens et de la cidrerie Stassen), le long du RAVeL Ligne 38. Pourtant, la Commune n’y est pour rien, pas plus que la zone de police du Pays de Herve.

«C’est une personne qui place un panneau elle-même, quelqu’un qui s’est procuré un panneau», informe l’échevin des Travaux d’Aubel.

La rue a connu, il est vrai, un petit chantier de voirie. Mais ce dernier n’a jamais imposé la mise en sens unique de la rue Saint-Antoine. Ce mardi matin, Francis Geron (Aubel Demain) confirme. «Non, elle n’a pas été placée en sens unique par nous, ce n’est pas nous qui y avons mis un panneau sens interdit.»

La police du Pays de Herve prévenue

La Commune d’Aubel interpellera la zone de police sur le sujet. «On leur a déjà signalé, mais on va le refaire et demander une petite enquête», précise l’échevin.

Et le panneau sera enlevé, puisque non conforme si ce n’est à la volonté d’un riverain qui souhaite certainement diminuer (ou sécuriser) le trafic dans sa rue.

«La personne risque une verbalisation. C’est un faux et une occupation de la voie publique. La signalétique de son propre chef, ce n’est pas permis, la personne risque des amendes et des poursuites judiciaires, informe la police du Pays de Herve. On est régulièrement confronté à ça, comme une personne à Xhendelesse qui fait un rappel de la zone 50 km/h ou un panneau aux Fawes. Mais, là, sans être autorisée la signalétique est existante (ce sont des rappels). Quand on invente une signalétique qui n’est pas en place, c’est totalement interdit.»

En attendant, les automobilistes, eux, sont nombreux à tomber… dans le panneau.


Nos dernières videos