TRAIL

Les bonnes sensations de Samuel Vanderhaegen

Les bonnes sensations de Samuel Vanderhaegen

Samuel Vanderhaegen apprécie de courir dans les bois voisins de chez lui. ÉdA

Le jogging et trail de Sart-Messire-Guillaume a attiré du monde avec un parcours boisé du côté de Villers-la-Ville apprécié des participants.

Avec 223 participants, sans compter les enfants qui ont couru en prélude du jogging et trail de Sart-Dames-Avelines, on peut dire que, malgré une météo capricieuse, c’est un joli succès qu’ont connu les organisateurs du Welcome to Sart. Trois distances étaient prévues: 7 et 13 kilomètres en mode jogging et 22 kilomètres en mode trail.

Au cœur du peloton, on retrouvait Samuel Vanderhaegen qui est voisin de l’épreuve et connaît sur le bout des doigts les bois et campagnes du coin. Pour rien au monde, il n’aurait raté ce rendez-vous. «J’ai bien aimé le parcours même si actuellement, il faut faire attention avec les fortes pluies qui ont bien transformé les chemins, confie le Stéphanois. Il y a souvent des rigoles creusées par les pluies, c’est piégeux. Mais j’apprécie la course car c’est un parcours vallonné avec très peu d’asphalte et peu de temps de repos. Je ne sais pas dire s’il est plus sélectif que les autres courses dans la région, mais il tourne un peu en sens inverse des autres et donc sur une partie du circuit, on va chercher des chemins qu’on emprunte plus souvent dans l’autre sens. Et puis ici, le parcours reste dans la partie des bois entre Sart et Villers avec une pointe jusque Mellery. Le dénivelé est assez régulier, on prend 100 mètres tous les cinq kilomètres en moyenne. Il faut en garder sous le pied pour la fin.»

Samuel Vanderhaegen a donc apprécié sa course, lui qui revient progressivement dans le coup. «Je me sentais plutôt bien. Mes départs sont lents car je m’oriente plus vers les longues distances. Je n’ai pas beaucoup fait de joggings cette année, ni de run and bike vu qu’ils vont seulement recommencer. Du coup, je n’ai pas trop travaillé ma vitesse, mais on verra pour cette fin d’année. Mes deux gros objectifs sont passés, c’était découvrir un trail en haute montagne en juillet à Val d’Isère et faire les 80 kilomètres de l’UTDS (Ultra-Trail Des Sources) à Spa en août. Maintenant, mon objectif est de terminer l’année sans but précis et en prenant du plaisir. Et ici à Sart, les sensations étaient plutôt très bonnes.»

Raphaël Jodogne remporte le trail

Côté résultats, on notera la victoire sur le 7 kilomètres de Soline Bernaerts chez les dames et de Louis Borghlevens chez les messieurs.

Sur le 13 kilomètres, la victoire est revenue à Grégory François chez les messieurs et Sarah Dardenne chez les dames.

Enfin, Raphaël Jodogne chez les messieurs et Maëlle Lambert chez les dames sont les lauréats du trail de 22 kilomètres.


Nos dernières videos