CHALLENGE HESBIGNON

Les Foulées Hannutoises, ce grand classique

Les Foulées Hannutoises, ce grand classique

On va de nouveau pouvoir se défouler du côté de Hannut avec le retour de ce grand classique du jogging régional. Masson

Dimanche matin, ce sera le grand retour des Foulées Hannutoises, ce grand classique qui va aussi innover.

Il va régner comme un petit parfum de nostalgie dimanche matin à Hannut. Ce sera en effet le retour des fameuses Foulées Hannutoises, 14e du nom. Les Foulées, on ne les présente plus. C’est un grand classique du challenge depuis un bail. C’est même une tradition: mi-septembre, hop, ce sont les foulées.

Trois courses sont au menu pour cette reprise: un 10, un 5 et un 1 km pour les enfants. «Cela fait du bien de revoir un jogging chez nous, rigole Gert Theunis. C’est même assez dur de s’y remettre après tout ce temps. Surtout que l’assistance n’est pas au rendez-vous depuis la reprise à Wasseiges et ailleurs. Je m’attends donc à avoir nettement moins de monde… »

Traditionnellement, ce sont entre 300 et 400 joggeurs qui débarquent à Hannut pour ce rendez-vous incontournable. «Mais, là, on est à quelque 180 pré-inscrits, souligne la légende du jogging régional. La législation vient de changer et on peut désormais aussi s’inscrire le jour même. Mais je m’attends à avoir quelque 180-200 personnes, pas plus. » Étonnant quand même alors que la vie reprend ses droits que les gens, avides de sport et en manque d’exercice physique, ne se ruent pas, plus sur les courses d’un jour. « Je suis assez étonné aussi, annonce Gert Theunis. Mais peut-être certains ont-ils encore peur des événements de masse sans masque. Je peux comprendre. Mais on ne va pas demander aux gens de mettre le masque alors que ce n’est plus nécessaire selon la législation… »

Le parcours, parlons-en. Il est inchangé. «Parcours campagnard au départ de la piste d’athlétisme avec de jolis passages en sous-bois. Légèrement vallonné et accessible à tous» comme l’annonce le site du challenge hesbignon. «Je sais que ça ne fait pas plaisir à tout le monde, avoue Gert Theunis. Certains disent que c’est toujours la même chose, d’autres disent que c’est une bonne chose. Mais, voilà, niveau organisation, on a trouvé notre équilibre ainsi. Et c’est bien comme ça. Par contre, on va innover en créant un segment Strava sur la montée finale longue de 1500 mètres qui part d’Avernas jusqu’à l’Intermarché avec un prix spécial décerné au meilleur temps. »

Et il y aura du beau monde en piste avec Quentin Poncelet, Aurelien Lefevre ou encore Antoine Guillick qui devrait être là.


Nos dernières videos