CINÉMA

Alain Delon à propos de la mort de Belmondo: «Je suis fracassé, ça ne va pas tarder à m’arriver»

Alain Delon à propos de la mort de Belmondo: «Je suis fracassé, ça ne va pas tarder à m’arriver»

Alain Delon et Jean-Paul Belmondo ont connu des carrières parallèles et, contrairement à ce que pouvait penser le grand public, étaient de grands amis et non des rivaux. AFP

Interrogé sur les ondes d’Europe 1, Alain Delon terriblement ému, évoque son amitié avec Jean-Paul Belmondo et sa propre mort.

Toujours associés, souvent dépeints comme des rivaux par les médias, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon ont connu des carrières parallèles qui se sont croisées en 1970 dans Borsalino de Jacques Deray et en 1998 dans le film Une chance sur deux de Patrice Lecomte avec Vanessa Paradis.

Interrogé par Sonia Mabrouk sur les ondes d’Europe 1, Alain Delon évoque son ami avec énormément d’émotion:

«Je suis fracassé parce que c’est un ami que je perds, c’est un confrère. Ça fait 60 ans qu’on se connaissait, qu’on travaillait ensemble et 60 ans qu’on a été tellement proche l’un de l’autre. Ça m’a bouleversé.»

En fin d’interview, le comédien français a pris une tournure encore plus noire en évoquant sa propre mort.

«Tous les deux, on est des icônes du cinéma français, on ne peut pas parler de l’un sans l’autre. Çaa me fait un mal fou. Et je pense à la mienne parce qu’on avait le même âge et ça ne va pas tarder à m’arriver… Préparez-vous!»

Nos dernières videos