ANDENNE

Andenne : un repas solidaire pour les sinistrés

Andenne : un repas solidaire pour les sinistrés

L’événement a été rendu possible grâce à la générosité des commerçants andennais. ÉdA – 501593273330

Les personnes sinistrées lors des inondations à Thon-Samson ont pu profiter d’un repas offert par des bénévoles.

Le mouvement de solidarité a commencé lors de cette terrible nuit du 15 au 16 juillet, lorsque le Samson est sorti de son lit. Xavier Brisfer n’a pu rester insensible au désarroi et à la détresse des sinistrés impuissants face aux éléments déchaînés.

Xavier s’est rendu aussitôt chez son ami Geoffrey Polet, patron de la boucherie Jo, afin de confectionner des petits-déjeuners pour réconforter les habitants en difficulté.

Et c’est le début d’un grand élan de solidarité. Tous les commerçants andennais ont répondu à l’appel de Xavier. Les distributions ont commencé et le dimanche 18 juillet, 450 repas étaient servis avec l’aide d’une vingtaine de bénévoles.

Un repas spaghetti a été ensuite organisé pour récolter des fonds en faveur des sinistrés. Les bénéfices ont permis l’organisation un dîner barbecue, dans la salle communale de Namêche, qui a mis un peu de baume au cœur des familles impactées par les inondations. Le repas a été animé en musique par Santo Barracato, auteur, compositeur, interprète et frère de Frédéric François.

Une aide de la Ville, plafonnée à 2 500€

À cette occasion, le bourgmestre Claude Eerdekens a annoncé une aide de la Ville aux sinistrés à hauteur de 10% du montant des dégâts enregistrés, plafonnée à 2 500€. Pour certains, c’est sans doute peu, mais ce petit coup de pouce a le mérite d’exister.

D’autre part, le premier échevin, Vincent Sampaoli a salué l’énorme travail réalisé par les ouvriers communaux qui ont porté secours aux particuliers. Il a souligné également la mobilisation de tous les services lors de cette montée des eaux d’une ampleur inédite.

Des commerçants généreux

Tout le monde espère que les personnes impactées par cette catastrophe seront rapidement indemnisées. Là aussi, un coup de pouce du monde politique est nécessaire pour accélérer ce processus.

En tout cas, un grand coup de chapeau à Xavier, Jo, leurs compagnes respectives, et toute leur équipe de bénévoles, ainsi qu’aux commerçants andennais, qui ont prouvé que la solidarité n’est pas un vain mot à l’heure actuelle.


Nos dernières videos