TÉLÉVISION

«Koh-Lanta»: des stratèges en exil

«Koh-Lanta»: des stratèges en exil

Denis Brogniart a réservé une surprise aux aventuriers au moment du vote. TF1

Le deuxième épisode de l’émission pour les 20 ans du jeu d’aventures de TF1 a réservé de nouvelles surprises.

Qu’allait-il advenir d’Ugo et Karima, les deux candidats éliminés la semaine passée? On avait quitté les deux aventuriers face à une pancarte indiquant «À vous de choisir». Et ils ont vite choisi. Entre le départ définitif ou une nouvelle chance, ils ont évidemment opté pour cette deuxième possibilité et se sont ainsi retrouvés «bannis» sur «l’île de l’exil». Cette dernière, déjà vue dans de précédentes édtions et notamment celle de 2012 avec Ugo, regroupe des candidats éliminés qui vont s’affronter dans une épreuve pour tenter de sauver leur place.

Restait à savoir qui allait les rejoindre… Chez les hommes, l’épreuve d’immunité consistait en un lancer de noix de cocos au terme d’un parcours sur l’eau. Loïc, le remplaçant de Freddy, a remporté la victoire et assuré son immunité avec Teheiura (2e). Laurent et Patrick ont pris les deux dernières positions et ont dû placer un vote à leur nom dans l’urne.

Chez les femmes, Clémence, en grand danger dans le 1er épisode, a assuré sa place en remportant la victoire au bout de 42 minutes suspendue face à l’océan. Jade a pris la 2e place tandis que Cindy et Christelle ont fini dernières.

Lors du vote, Denis Brogniart a réservé une surprise aux candidats en permettant aux vainqueurs d’immuniser une personne du camp adverse. Loïc a choisi son amie Alexandra et Clémence Maxime pour «sa droiture». Ces deux candidats étaient effectivement en danger, ils ont reçu 4 voix contre eux, mais ils n’auraient de toute façon pas été éliminés car Cindy et Patrick ont obtenu 6 votes. Ce sont donc ces deux «stratèges», comme souligné par le présentateur du jeu, qui rejoignent Ugo et Karima sur l’île des bannis. Leur épreuve à quatre sera diffusée la semaine prochaine. Les deux vainqueurs défieront ensuite les deux éliminés suivants.