article abonné offert

BRABANT WALLON EST

Brabant wallon Est: gare aux nouveaux radars

Brabant wallon Est: gare aux nouveaux radars

Les anciens radars qui photographient avec un procédé argentique (ici, à la sortie du bois de Meerdael, à Hamme-Mille) sont en cours de modernisation et passent au numérique. ÉDA – 501566080848

Le fédéral pointe les excès de vitesse et va centraliser les amendes. Les zones de police de l’est du Brabant wallon (ré)installent des radars.

Jamais, dans notre pays, le nombre d’infractions liées aux excès de vitesse n’a été aussi élevé: plus de quatre millions en 2020, période de confinement comprise, alors que le trafic autoroutier diminuait fortement. Bref, il était temps que Vincent Van Quickenborne, vice-Premier ministre et ministre de la Justice, prenne le taureau par les cornes. Un nouveau parquet centralisé, qui sera effectif en fin d’année, pourra alors traiter les amendes routières avec une plus grande rigueur.

Les zones de police, depuis quelques mois, suivent le mouvement de sécurisation. À la zone de police des Ardennes brabançonnes, onze radars devraient être opérationnels dans le courant de l’automne. «Sept nouveaux poteaux relatifs aux contrôles de vitesse sont en voie d’installation, explique Laurent Broucker, le chef de corps de la zone. Ils seront actifs à Chaumont-Gistoux, chaussée de Huy; à Grez-Doiceau, chaussée de Jodoigne, avenue du Centenaire et chaussée de Wavre; à Hamme-Mille, chaussée de Namur; à Incourt, enfin, l’un à Incourt même, et l’autre à Roux-Miroir, sur la chaussée de Namur.»

Par ailleurs, les conducteurs de véhicules l’auront constaté: les anciens radars sur pylône, qui photographiaient par procédé argentique, seront remplacés par des radars numériques. Ce sera le cas à quatre endroits dans ladite zone.

Dans la zone Brabant wallon est, où la cheffe de corps Pier-Ann Bastogne est en congé, c’est le commissaire Vincent Dupont qui explique. «Sur l’ensemble de la zone, dit-il, nous disposons de 27 piquets radars. D’ici la fin de l’année quatre nouveaux radars seront installés: un radar feu rouge, à Lathuy, chaussée de Wavre; un radar tronçon, également à la chaussée de Wavre, un radar à Marilles, rue Léon Gramme, et le dernier, à Ramillies, chaussée de Namur.»

Ces endroits ont été ciblés en accord avec le conseil de police. «Nos policiers, argumente Jean-Luc Meurice, président du conseil de police de la zone Brabant wallon est, ne sont pas là pour mettre des procès-verbaux. Malgré les bruits qui ont circulé, une petite marge de tolérance devrait être maintenue. L’objectif de la sécurisation est d’arriver à un juste milieu en espérant que l’inconscience reste réprimée, comme cela a été le cas à Lathuy, où un conducteur, de nuit, a été flashé à 203 km/h!»

 

«Pas placés à l’aveuglette»

Brabant wallon Est: gare aux nouveaux radars
Laurent Broucker espère que les radars permettront de réduire la vitesse et donc l’insécurité sur nos routes. ÉDA
Laurent Broucker, commissaire principal de la zone de police des Ardennes brabançonnes. Ce sont des endroits particulièrement accidentogènes, où nous avons tenu compte de facteurs précis, comme la proximité d’une école ou le passage fréquent d’usagers faibles.»

 


Nos dernières videos