article abonné offert

GENAPPE

Le nouveau romain irrévérencieux de Manuel Verlange: «Les religions sont d’une toxicité mortelle»

Manuel Verlange, la plus jolie plume de Bousval, signe un cinquième roman qui lui ressemble: totalement irrévérencieux.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 432 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos