CUESMES

Deux chevaux maltraités saisis à Cuesmes

«Animaux en Péril» est intervenue pour secourir un cheval et un poney d’une situation de négligence extrême dans la commune de Cuesmes, ce lundi 16 août.

La découverte de l’état préoccupant des animaux, abandonnés à leur propre sort sur un terrain marécageux, a conduit l’UBEA (Unité de Bien-Être Animal) de la région Wallonne à ordonner la saisie des deux hongres, annonce «Animaux en Péril» dans un communiqué.

Sur place, l’équipe a découvert un terrain laissé à l’abandon encerclé de ronces. Les orties, chardons et autres plantes vivaces ne laissent aucune place à une quelconque source de nourriture, le sol n’est qu’un mélange de boue et de déjections, écrit l’association.

Les animaux n’ont pas accès à de l’eau potable, il n’y a qu’une bassine où s’amoncellent divers restes de pains, de légumes et fruits putrides.

«La maltraitance est remarquable aux pieds des équidés, ils ont tous les deux les pieds fendus, le maréchal-ferrant n’est pas intervenu depuis au moins une bonne année. Ce mépris pour les soins des sabots occasionne de graves douleurs et peut par la suite causer des blessures irréversibles», détaille Sophie Locatelli, vice-présidente d’Animaux en Péril.

Les équidés souffrent également des yeux, l’un des deux deviendra aveugle prochainement, confirme un vétérinaire. L’état de l’autre est encore plus préoccupéant et son pronostic vital est beaucoup plus engagé, assure l’association.

L’UBEA a dressé un procès-verbal pour infraction au code wallon du bien-être animal. La propriétaire pourra être poursuivie au pénal ou administrativement.

Si le parquet décide de prendre la main dans cette affaire, il pourra renvoyer la propriétaire devant le tribunal correctionnel. Celle-ci risque de 8 jours à 3 ans de prison et/ou une amende pouvant s’élever à 1 million d’euros.

Si le parquet ne poursuit pas, la main reviendra alors au fonctionnaire sanctionnateur qui pourra infliger une amende pouvant aller jusqu’à 100.000 euros, mais également un retrait de permis de détention d’animaux.


Nos dernières videos