DÉCRYPTAGE

Haïti: grave tremblement de terre

Le 14 août, un grave tremblement de terre s’est produit à Haïti. Pourquoi ce pays est-il souvent frappé par les séismes? Pourquoi la situation est-elle particulièrement compliquée à cet endroit du monde? On vous explique...

Haïti: grave tremblement de terre
ÉdA/JDE
Samedi 14 août, le sol a tremblé très fort en Haïti (pays qui se trouve sur la partie ouest de l’île d’Hispaniola, dans la mer des Caraïbes, entre l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord). On évalue la puissance de ce séisme à 7,2 sur l’échelleQ de Richter (la force d’un tremblement de terre est mesurée sur une échelle graduée de 1 à plus ou moins 9… elle dépasse rarement les 9).

Des bâtiments se sont effondrés, les dégâts sont importants et on compte déjà 1300 morts et 5 700 blessés. Des dizaines de milliers de personnes n’ont plus de maison. Les secours s’organisent, avec les aides de plusieurs pays voisins.

Haïti, spécialement fragile: pourquoi?

Haïti est le pays le plus pauvre d’Amérique. La population haïtienne vit dans la misère et les habitations ne sont pas solides. En cas de malheur, les ressources pour aider les sinistrés, les réserves de nourriture, d’argent ou de matériel médical sont presque nulles. Les Haïtiens n’ont pas de système d’assurances qui vont les aider à se reloger.

C’est aussi un pays instable sur le plan politique, avec des crises de pouvoir qui font que l’État n’est pas bien géré. Le 7 juillet, le président Jovenel Moïse a même été assassiné! Les élections présidentielles, pour lui choisir un remplaçant, sont prévues en novembre et janvier prochains.

Autre problème à Haïti: l’insécurité. La violence grandit et sur certaines routes, des bandes s’organisent pour attaquer les camions et les passants et réclamer de l’argent. Cela complique la vie, l’économie, mais aussi la gestion des aides après le tremblement de terre!

Enfin, Haïti se trouve aussi dans une région du monde balayée régulièrement par des cyclones ou des ouragans. Ces phénomènes de vents violents et tourbillonnants chargés de masses de pluies, qui se développent au-dessus des mers chaudes de l’équateur, font d’énormes dégâts: destruction de maisons, de cultures, inondations, glissements de terrain… Moins grave qu’un ouragan, une dépression tropicale appelée Grace est d’ailleurs en train de se diriger vers Haïti. Des fortes pluies sont donc attendues la nuit du 16 au 17. On craint des inondations et des glissements de terrain.

Des séismes graves, régulièrement: ça s’explique

Haïti est régulièrement touché par des séismes (tremblements de terre). Le 12 janvier 2010, un autre tremblement de terre puissant avait tué 200 000 personnes, fait 300 000 blessés et 1,5 million d’Haïtiens s’étaient retrouvés sans logement.

Pour comprendre pourquoi la terre tremble plus souvent à Haïti qu’à d’autres endroits du monde, il faut se souvenir d’où viennent les séismes. La croûte terrestre (la surface de la Terre) est composée de sept grandes plaques de roches et d’autres plus petites, appelées plaques tectoniques.

Haïti: grave tremblement de terre
Haïti se trouve à la bordure des plaques Nord-américaine et Caraïbe. -

Ces plaques bougent les unes par rapport aux autres. Les rencontres entre deux plaques provoquent des tremblements de terre, plus ou moins forts. Aux abords des endroits où deux plaques se cognent, les roches se déforment progressivement. Le séisme se produit lorsque les roches déformées cassent. La cassure libère brutalement l’énergie accumulée par la déformation. La terre tremble.

Les pays qui se situent en bordure des grandes plaques sont plus souvent secoués par des séismes importants que les autres. Or, Haïti se trouve à la limite de la plaque caribéenne et de la plaque nord-américaine. Cela explique que le pays est souvent frappé par des tremblements de terre.

Le pays

- Population: 11,2 millions d’habitants (comme en Belgique).

- Superficie: 27 750 km2.

- Capitale: Port-au-Prince.

Le sondage de la semaine