TINLOT

Un nouveau cottage 100% local et original

Cosy, convivial et chaleureux, le Airbnb de Fred et Natalie séduit. Un logement pour échapper au tourbillon de la vi(ll)e.

À l’impossible nul n’est tenu et sûrement pas Fred Macquet – propriétaire des Deux Ours à Modave – et sa compagne, Natalie Wagelmans, aussi connue sous le nom de Gabrielle Davroy, animatrice radio. Le couple s’est lancé un nouveau défi de taille: créer un cottage dans leur grange datant du XVIIIe siècle. Un pari aujourd’hui réussi puisqu’ils accueillent les premiers visiteurs depuis le 2 août. «On n’avait pas spécialement l’envie de faire un logement au départ, confie Natalie Wagelmans. On devait revoir la stabilité du bâtiment et faire des travaux. L’idée a ensuite germé car nous avons un fils qui vit à Malte. On voulait donc avoir une petite dépendance, investir les lieux pour lui, pour des amis ou pour nous plus tard.»

Aujourd’hui, le couple propose sa grange aménagée sur un rez-de-chaussée lumineux et un étage composé de deux chambres. On y retrouve également une cuisine super-équipée et moderne, un salon et son tourne-disque avec une sélection de vynil et, cerise sur le gâteau, une terrasse orientée plein sud. L’endroit parfait pour vivre au cœur du Condroz, à deux ou à quatre, pour sortir ou bosser, pour découvrir ou s’évader.

Mais le logement, mêlant bois et métal, n’est pas estampillé «Deux Ours». Du moins pas tout à fait. «Ce n’est pas le Airbnb des Deux Ours même s’il y a évidemment de l’âme et des liens. C’est avant tout notre projet familial», reprend la Ramelotoise. Néanmoins, le projet a donné des envies à l’organisateur de concerts qu’est Fred Macquet. «J’avoue, je regarde pour acheter des bâtiments pour les Deux Ours. Je voudrais aussi pouvoir élargir l’offre de logements pour les artistes ou visiteurs», sourit-il. On en connaît un qui a de la suite dans les idées…

Valoriser le circuit court et les artistes locaux

À l’image des deux Ramelotois, le logement de quatre personnes se veut cosy, chaleureux, authentique et valorisant le circuit court. «Je voulais investir mais à ma façon. Je souhaitais mettre en avant les artisans locaux. L’isolation, la décoration, l’escalier, les portes… Tout a été réalisé par nos soins ou avec des personnes de la région. Je voudrais également faire ici des petits happenings liés à l’art avec des artistes locaux», détaille Natalie Wagelmans.

Ce qui rend le logement unique? Ses propriétaires, désireux de partager, de rencontrer et d’échanger. Car Fred et Natalie sont de ces personnes qui donnent sans compter, du temps, surtout. C’est presque devenu leur vocation. «On vit ici depuis 18 ans et on est tombé amoureux de notre région, explique Fred Macquet, tout sourire. Aujourd’hui, on veut pouvoir partager ça, être connecté aux gens et à la réalité. Ce qui nous caractérise tous les deux c’est qu’on aime parler, on est en émulsion constante et puis on crée les choses, on avance dans de nouveaux projets.»

Ramelot, c’est 350 habitants, 512 vaches mais le village compte aujourd’hui 4 logements de différentes capacités. Alors, le Condroz, c’est LA nouvelle destination de vacances? «Le tourisme wallon n’en est qu’à ses balbutiements mais je pense qu’il y a un vrai potentiel, analyse l’animatrice radio. On voit que les gens sont demandeurs car nous sommes déjà complets jusqu’à mi-septembre.»

Il ne reste donc plus qu’à foncer réserver ce cottage plein de charme. L’essayer, c’est l’adopter, le temps d’un week-end ou plus, pourquoi pas. Mention spéciale pour l’accueil et la sympathie des deux Ramelotois qui nous donnent le sentiment de devenir copains après quelques mots échangés. La chaleur liégeoise, sans doute.

La nuitée est au prix de 110€ en haute saison et 95€ en basse saison pour 4 personnes (bières Deux Ours comprises). Plus d’infos sur la page Airbnb.


Nos dernières videos