BRUXELLES

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles

Expos et événements reprennent à Bruxelles. L’Avenir vous met sur la voie d’un trip réussi si vous profitez du break du 15 août pour vous offrir une virée dans la capitale. On dit merci qui?

Calme plat cet été à Bruxelles? Pas tant que ça. Alors que les bruin cafés ont rouvert, que le Jeu de Balle résonne à nouveau des marchandages de brocanteurs et que les brasseurs ont relancé les cuves, les événements aussi reviennent peu à peu animer le calendrier. Si vous profitez du break du 15 août pour faire un p’tit saut dans la capitale, L’Avenir vous met sur la voie d’une sortie réussie.

Dinos, photos, BD, art floral…: piochez dans notre sélection de 10 immanquables de l’été. On les a calibrés pour toute la famille. Ou presque: votre cadet de 16 ans devra ronger son frein, interdit d’expo sur le sulfureux ABC cinéma au Mima. Mais il se consolera en dégainant les selfies devant les œuvres street-art iconiques du Pentagone pour gâcher la story de sa grande sœur. Pendant ce temps-là, le p’tit dernier rugira de plaisir en montrant ses dents de lait aux raptors.

Et puis, n’oubliez pas nos trois parcours dans Bruxelles et à ses frontières (ci-dessous) qui vous emmèneront à bord d’un tram mythique, le long du canal, ou à vélo vers une gueuze bien méritée. Des virées qui valent le détour. Et on vous jure que c’est pas là parole de zievereir.

Objectif photo

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles
Didier ENGELS/ Photocity
150 photographes, 800 œuvres: c’est l’immense fonds de l’expo Photocity, à voir cet été en bord de canal à Tour & Taxis. Elle se présente comme «la plus grande expo photo d’Europe», rien que ça. Cette petite ville de containers dénichés à l’arrache dans les ports d’Anvers et Rotterdam retrace un peu toute l’histoire de la photographie: des noirs et blancs du début du XXe siècle aux étudiants des écoles bruxelloises, via les grands noms actuels. Les femmes, la couleur, l’écologie sont aussi mises en avant via des focus estampillé National Geographic. Pour vous mettre l’eau à la bouche avant votre visite, n’hésitez pas à parcourir les coups de cœur de notre rédac.

+ «Photocity», du 25 juin au 12 septembre à Tour & Taxis, Avenue du Port 86C, 1000 Bruxelles, 8/9/10€.

Jurassic Park

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles
ÉdA – Mathieu GOLINVAUX
Le succès des dinos chez les kets ne faiblit pas. On comprend donc pourquoi Bruxelles se transforme en Jurassic Park cet été. Si le voyage dans l’espace reste compliqué avec le Covid, offrez donc un voyage dans le temps à vos petits aventuriers. Première option: la très impressionnante «Dinos Alive» et ses robots plus vrais que nature grâce à leurs mouvements. 80 dinosaures XXL rugissent là-bas dans cinq salles et sur plus de 4.500m2. Au Heysel, on peut aussi croiser un vélociraptor ou un bébé tricératops à «Dino World». Et si les sculptures là-bas ne sont pas animées, vos apprentis paléontologues pourront déblayer leurs premiers fossiles dans une zone ensablée. Comme Sam Neill et Laura Dern dans le film de Spielberg, mais on espère sans la drache de la scène du T-rex.

+ «Dinos Alive», jusqu’au 5/09 à Tour & Taxis, 11 euros/enfant, 13,50 euros/adulte. «Dino World», jusqu’au 31/08 au Palais 2 du Heysel, 11€/enfant, 14€/adulte

Balade fleurie

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles
ASBL Tapis de Fleurs
Pas de Tapis de Fleurs cet été à Bruxelles mais la Grand-Place et ses alentours affichent tout de même couleurs et verdure pour la première édition de «Bruxelles en Fleurs». Le concept: un parcours inédit dans le quartier, rayonnant depuis l’Hôtel de Ville. C’est de la cour de l’édifice gothique que démarre un parcours d’une trentaine de minutes vers le Manneken Pis, la rue «des Pitas», la place Agora et les Galeries Royales pour admirer sculptures suspendues, arches et jardins célestes façonnés de tiges et de pétales. Des artisans fleuristes renommés rivaliseront d’ingéniosité pour colorer vos pas. Qui croiseront aussi un arbre magique et, c’est de saison, des méduses.

+ «Bruxelles en Fleurs», du 15 août au 5 septembre 2021, gratuit

Safari du selfie

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles
Smile Safari
On vous a déjà parlé du Smile Safari: dans ce musée typique de notre ère des réseaux sociaux, le selfie est roi. Depuis cet été, le musée Instagram aux décors colorés décline son concept à l’échelle du Pentagone bruxellois. C’est malin. Sur les 5km de cet «Instatour» qui transite par les lieux touristiques et les chemins de traverse, vous dégainerez votre smartphone pour flasher façades colorées et fresques street-art, trinquerez pour votre story du jour sur les terrasses les plus cool et shopperez dans les boutiques à la déco la plus tendance. Un plan gratuit est disponible au Smile Safari pour vous guider sur les 21 haltes du parcours. Vous pouvez aussi le télécharger directement en ligne. Cheeeese.

+ «Smile Safari», Anspach Shopping, boulevard Anspach 24, 1000 Bruxelles. Tous les jours de 10h à 18h. 20,40€/adulte, 18,40€/moins de 16 ans, 15,90€/groupe, gratuit moins de 6 ans

Chasse aux blorks

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles
Aurélie William Levaux
Ils sont gluants, dégoulinants, bruyants, purulents et sautillants: les blorks gesticulent tout l’été au Centre Belge de la Bande Dessinée. C’est que s’y tient l’expo consacrée à Midam, créateur bruxellois de Kid Paddle. Sous la toujours époustouflante verrière art déco, plongez-vous avec vos kets dans le parcours à succès de cette superstar de la BD (jusqu’au 29 août).

De notre côté, on avoue un faible pour le parcours «United Comics of Belgium» consacré aux autrices et auteurs belges contemporains où plusieurs commissaires invitent leurs pairs à sélectionner quelques œuvres (jusqu’au 12 septembre). Bruxellois, Flamands et Wallons y bullent: on y croise Noémie Marsily, Judith Vanistendael, Hermann, Élodie Shanta, Aurélie William Levaux, Léonie Bischoff ou Johan De Moor. Et notre coup de cœur, Mathilde Vangheluwe et sa superbe «Funky Town».

+ Centre Belge de la Bande Dessinée, 20, rue des Sables à 1000 Bruxelles, tous les jours en juillet/août, 5/12/9€

Et si vous en voulez encore: 5 expos bonus

Couleurs, corps, pétales, dinos et mousse: 10 sorties et 3 virées pour un break du 15 août familial réussi à Bruxelles
L’expo «Hyperréalisme» est à Bruxelles. Belga
Les expos sont un peu moins tonitruantes que d’habitude cet été à Bruxelles, covid oblige, mais il y a tout de même de quoi faire. (1) On vous conseille forcément la virée au Mimapour un combo cinéma «de genre»: les affiches détournées et excessivement léchées de Laurent Durieux d’une part, l’histoire du ciné ABC, dernier ciné porno de Bruxelles(interdit aux moins de 18 ans) d’autre part. (2) Autre immanquable: «Hyperréalisme. Ceci n’est pas un corps». Pour ceux qui ont loupé l’expo très médiatisée de La Boverie à Liège, voilà la séance de rattrapage idéale à Tour & Taxis. (3) Toujours très impressionnant: les projections géantes et immersives dans l’œuvre de Klimtà la Galerie Horta. (4) Polémique parce que non autorisée, l’expo Banksydans une ancienne banque de la Grand-Place ravira les fans de l’iconoclaste street-artist de Bristol. (5) Enfin, prenez un siège au Design Museum qui a réuni 100 chaises iconiques de l’histoire du mobilier. Et enfin, soufflez.


Nos dernières videos