article abonné offert

HARCHIES

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard

Plongeur et biologiste montois, Jean Christophe Grignard compile dans un ouvrage de 176 pages plusieurs années d’observation sous la surface des marais d’Harchies. En privilégiant cette fois l’aspect artistique de ses prises de vue.

Bien connu dans le monde de la plongée sous-marine, Jean Christophe Grignard l’est aussi du grand public à travers ses nombreuses publications de photos subaquatiques - notamment dans le livre «Dour ou les trésors du lagon bleu» publié par Le Livre en papier en 2021 (réédité en 2016) - , mais aussi grâce à ses collaborations fréquentes, depuis 2014, avec Tanguy Dumortier pour la célèbre émission de la RTBF «Le jardin extraordinaire».

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
Son livre sur la très belle carrière de Dour a été réédité en 2016. Com.

Sans oublier sa participation à Mons capitale européenne de la culture en 2015 avec l’expo Art Ocean, un nom qu’il donne également à sa société «Art ocean production», spécialisée dans l’image et la photo sous-marines qui propose divers services, dont des expertises environnementales des milieux subaquatiques, bien évidemment.

Wallonie sauvage, un documentaire et une émission à RTL

Plus récemment, en 2019, certaines de ses œuvres ont été remarquées au Paris art design ainsi qu’au Yachting festival de cannes.

L’année 2020 aura été marquée par la sortie de «Wallonie Sauvage – Biodiversité», un premier documentaire animalier du genre, coproduit par Into the Wild productions, Art Ocean et Wallimage. Lequel a inspiré l’émission du même nom diffusée sur RTL-TVI.

2021, marquera la sortie du second film «Wallonie Sauvage – Invasions» coproduit par Art Ocean, Into the Wild productions, Panique & Taka et Wallimage.

L’énumération que nous venons de faire n’est pas exhaustive, c’est dire à quel point la découverte des milieux sous-marins ainsi que le partage de ses observations et de sa passion occupent les journées de Jean Christophe.

Une autre vision de l’univers subaquatique

Cette année 2021 sera également marquée par la sortie d’un nouveau livre pour lequel Jean Christophe Grignard a lancé une campagne de growfunding qui se poursuit jusqu’au début septembre sur la plateforme internet du même nom.

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
La face cachée des marais propose d’étonnantes rencontres... Jean Christophe Grignard

Comme c’est généralement le cas pour ce type de financement participatif, les contributeurs se verront attribuer divers privilèges, et notamment celui de recevoir le DVD du film «Wallonie sauvage», des bons de valeur, une dédicace de l’auteur, un tiret à part de la couverture et on en passe...

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
La face cachée des marais Jean Christophe Grignard

Riche de 176 pages, cet ouvrage aura demandé plus de trois années de travail sur le terrain pour le plongeur montois, accompagné par son complice d’aventures, Robert Henno.

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
Le livre révèle le caractère magique de l’univers subaquatique des marais… Jean Christophe Grignard

Trois années à observer et à photographier la faune et la flore des marais.

Un travail que ce scientifique de formation a l’habitude d’effectuer, notamment dans le but de poser un diagnostic sur la bonne santé - ou pas - de nos plans d’eau. Mais cette fois, c’est l’aspect artistique des images qu’il a privilégié.

Sous la surface, se dévoile souvent des ambiances un peu surréalistes, des paysages lunaires…

C’est cela que j’ai voulu immortaliser dans les clichés repris dans ce livre. C’est aussi une manière de sensibiliser le public à la beauté de ce milieu mais aussi à sa fragilité…

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
Un petit rayon de soleil et surtout, le regard aiguisé du photographe, peuvent magnifier certains éléments... Jean Christophe Grignard

Mes photographies sont l’expression d’un sentiment de fascination et de liberté mais aussi avant tout l’exploration et le partage de rencontres éphémères», conclut Jean Christophe.

Au fil des pages, le plongeur-photographe invite tout un chacun à plonger à son tour dans un univers fantastique que beaucoup méconnaissent.

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
Un peu de vase soulevée par le passage d’un banc de poissons peut rendre un paysage sous-marin magique et surréaliste... Jean Christophe Grignard

Une démarche qui devrait aussi déboucher sur la prise de conscience de la nécessité de tout mettre en œuvre pour préserver ce monde à la fois fragile et vulnérable.

Une passion qu’il caresse depuis son plus jeune âge

Originaire de la région montoise - il habite Ghlin aujourd’hui - Jean Christophe est fasciné par les milieux subaquatiques depuis toujours. Une fascination qu’il va notamment entretenir en visionnant en boucle les épopées du commandant Cousteau et de son équipe.

PHOTOS et VIDÉO | La face cachée des marais révélée par le plongeur-photographe Jean Christophe Grignard
Réaliser des prises de vue dans ces eaux peu profondes n’est pas simple car il faut éviter de remuer la vase pour ne pas troubler l’eau, mais également pour éviter de perturber un milieu qui se veut aussi particulièrement fragile. Jean Christophe Grignard

Le monde de la plongée, c’est toutefois principalement lors de sa formation qu’il l’appréhende réellement pour la première fois. En 1992, il décroche en effet un master en biologie marine. Son boulot et sa passion vont lui permettre de voyager à travers le monde et notamment à Singapour où il a eu l’opportunité de travailler pour un laboratoire de biologie marine.

La plongée de loisirs, c’est au sein du club montois Nemo qu’il a l’occasion de la pratiquer. Moniteur de plongée, il se lance dans la photographie sous-marine en 2000.

«Équipé au départ d’un appareil argentique classique, j’investis ensuite dans un appareil reflex haute définition et son caisson Hugyfot adapté. Je professionnalise ma démarche avec pour objectif de partager mes passions, de préserver et de valoriser le milieu aquatique mais aussi de montrer la richesse et la biodiversité de nos lacs, mers et océans...», nous explique-t-il.

On peut affirmer aujourd’hui qu’il a plutôt fait le bon choix...

«La face cachée des marais» édité par Art Ocean Production sprl. Plus d’infos sur:http://www.jcgrignard.com/ et sur www.growfunding.be/lafacecacheedesmarais


Nos dernières videos