LIÈGE

Inondations: toutes les rues sinistrées en province de Liège de nouveau raccordées à l’électricité

Inondations: toutes les rues sinistrées en province de Liège de nouveau raccordées à l’électricité

Bonne nouvelle: 100% des rues sinistrées sont de nouveau raccordées à l’électricité à Liège. BELGA

Trois semaines après les inondations ayant fortement touché certaines communes en province de Liège, Resa, le principal opérateur des réseaux de distribution d’électricité et de gaz de la province, annonce que 100% des rues sinistrées sont de nouveau raccordées à l’électricité.

«Au pic de la crise, 379 cabines électriques de Resa avaient été mises hors tension, privant approximativement 41.500 foyers d’électricité. Après 22 jours de mobilisation non-stop des équipes de Resa, tant sur le terrain qu’au sein de ses bureaux pour la coordination des opérations, plusieurs habitations n’ont néanmoins pas encore relancé leur installation parce que les habitants étaient absents lors du passage des équipes ou parce que leur installation électrique intérieure nécessite une remise en conformité plus profonde», précise Gil Simon, directeur général de Resa.

Des équipes de Resa circuleront ces jeudi et vendredi dans les zones concernées afin de finaliser le rétablissement du courant au sein des derniers foyers dont les habitants étaient absents lors du premier passage. Six équipes mobiles seront présentes, dès 8h00, à Angleur, Chaudfontaine, Chênée, Esneux, Pepinster et Trooz.

Les citoyens dont l’alimentation en électricité n’a pas encore été rétablie, et qui n’auraient pas pris rendez-vous, sont invités à aller à la rencontre des équipes afin qu’ils soient intégrés dans le planning du jour. En cas d’absence, il est demandé d’afficher les coordonnées téléphoniques à la porte.

Concernant les communes d’Aywaille, Comblain-au-Pont, Olne et Sprimont, des équipes effectuent également des interventions dans les quelques habitations encore sans courant. Les habitants concernés sont invités à prendre rendez-vous (04/225.81.06).

Quant à l’alimentation au gaz, Resa précise qu’elle est rétablie pour deux tiers des ménages. Certains tronçons ont, en effet, été plus endommagés que d’autres.

«Au pic de la crise, on comptait 31.000 ménages privés de gaz contre 11.000 aujourd’hui. Tout est mis en œuvre pour une remise en service maximale du gaz», précise Gil Simon.


Nos dernières videos