FAIT DIVERS

Un banal contrôle pour GSM au volant finit par une course-poursuite et deux coups de feu

Un banal contrôle pour GSM au volant finit par une course-poursuite et deux coups de feu

- Illustration Reporters/DPA

Lors de la poursuite d’un homme en fuite, les agents de la zone de police TARL ont dû faire usage de leurs armes à feu, lundi à Asse. Il s’agissait au départ d’un banal contrôle pour téléphone au volant.

Lors de la poursuite d’un homme en fuite, les agents de la zone de police TARL (Ternat/Affligem/Roosdaal/Liedekerke) ont dû faire usage de leurs armes à feu, lundi à Asse (Brabant flamand). Les policiers ont tiré deux coups de semonce pour arrêter le fugitif, a confirmé la police ce mercredi.

Lundi, un motard de la police a constaté qu’un conducteur utilisait son téléphone portable au volant à Ternat. L’automobiliste s’est engagé sur l’E40 en direction de Bruxelles et le policier l’a poursuivi pour le contrôler, mais lorsqu’il a aperçu la police, le conducteur a pris la fuite via le Ring de Bruxelles. À Asse, l’homme a quitté l’autoroute. Le conducteur s’est alors enfui à pied mais la police a tiré deux coups de semonce, après quoi l’homme s’est finalement rendu.

L’individu était déjà connu pour des infractions liées à la drogue et la possession illégale d’une arme. En outre, sa voiture n’était pas assurée, il n’avait pas de permis de conduire valide et faisait l’objet d’une déchéance du droit de conduire. Comme il n’avait pas non plus de permis de séjour valable, il a été mis à la disposition de l’Office des étrangers et transféré dans un centre fermé.


Nos dernières videos