MONDE

Incendies: l’UE envoie des avions, hélicoptères et pompiers

Incendies: l’UE envoie des avions, hélicoptères et pompiers

Le feu est notamment en cours près du Mont Parnès, à 30 km d’Athènes. AFP

La Commission européenne annonce l’envoi d’avions, d’hélicoptères et de pompiers vers l’Italie, la Grèce, l’Albanie et la Macédoine du Nord pour aider ces pays à lutter contre les incendies.

Deux avions de type Canadair, en provenance de France, sont envoyés dans les zones touchées en Italie, détaille l’exécutif européen dans un communiqué.

Deux avions de lutte contre les incendies en provenance de Chypre apportent leur soutien à la Grèce, en plus d’une équipe de lutte contre les incendies chargée de soutenir les opérations sur le terrain, est-il précisé.

Deux hélicoptères destinés à soutenir les opérations en Albanie seront également envoyés par la République tchèque et les Pays-Bas, et la Slovénie envoie une équipe de 45 pompiers en Macédoine du Nord.

Cette aide est mobilisée dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’UE et la Commission prend en charge au moins 75% des coûts liés au transport.

«Nous travaillons 24 heures sur 24 pour envoyer de l’aide alors que les incendies font rage en Europe», a commenté le commissaire européen chargé de la gestion des crises Janez Lenarcic, en remerciant les pays contributeurs. «La protection civile de l’UE veille à ce que nos outils de lutte contre les incendies en place soient utilisés au maximum de leurs capacités. Il s’agit d’un excellent exemple de la solidarité de l’UE en cas de besoin», a-t-il salué.

L’UE a déjà envoyé cette semaine trois bombardiers d’eau pour la Turquie, qui subit les pires incendies depuis une décennie. Ces feux, qui ont fait huit morts, ravagent des forêts et des terres agricoles ainsi que des zones habitées sur les côtes.

En Grèce, frappée depuis une semaine par la pire canicule depuis trois décennies, les pompiers luttaient mercredi contre plusieurs feux, dont un important incendie au nord d’Athènes, où 300 personnes ont dû être évacuées mardi soir.

En Albanie, un homme a été tué mardi dans un feu de forêt dans la région de Gjirokastrale (sud), où des centaines de pompiers et de soldats luttaient contre plusieurs dizaines d’incendies.

En Italie, la région de Molise (sud) a demandé mercredi que soit déclaré l’état d’urgence. La Sicile est pour sa part passée en catégorie la plus à risque en raison des incendies qui y font rage, alors qu’une vague de chaleur est annoncée dans les villes de Palerme et Catane, où le thermomètre devrait afficher une quarantaine de degrés Celsius. Le président de la région a requis l’aide de Rome pour combattre les feux et plusieurs autres régions ont envoyé des pompiers sur l’île pour tenter de contenir les flammes.

Au total, quelque 530 opérations sont en cours en Italie pour lutter contre les feux de forêt. Plus de la moitié sont localisées en Sicile, en Calabre et dans les Pouilles. La sécheresse, la chaleur et le vent forment un cocktail détonant qui favorise les incendies. Mais certains feux seraient également d’origine criminelle. La police italienne a annoncé avoir interpellé plusieurs suspects.

Nos dernières videos