Le retour triomphal de Nina Derwael en Belgique: «Maintenant, je profite de la famille»

La nouvelle championne olympique de gymnastique Nina Derwael (21 ans) est arrivée à l’aéroport de Zaventem à 10h43 ce mercredi. Aux Jeux olympiques de Tokyo, elle a remporté la médaille d’or aux barres asymétriques. «Je vais garder ma médaille près de moi, pour ne pas la perdre, c’est sûr», a-t-elle répondu.

La toute nouvelle championne olympique de gymnastique Nina Derwael (21 ans) est arrivée à l’aéroport de Zaventem mercredi à 10h43. Elle a remporté la médaille d’or aux barres asymétriques aux Jeux olympiques de Tokyo. «Je vais garder ma médaille près de moi, afin de ne surtout pas la perdre» a-t-elle déclaré.

Nina Derwael portait sa médaille autour du cou et a été accueillie par sa famille. Elle a sauté dans les bras de son amoureux, le footballeur Siemen Voet. Les délégations de la Fédération flamande de gymnastique et du Comité olympique et interfédéral belge (COIB), dont le vice-président et candidat-président Jean-Michel Saive, lui ont remis des fleurs. En raison de la pandémie, personne d’autre n’était admis dans le hall des arrivées. La championne s’est ensuite adressé à la presse.

«Je n’avais encore jamais eu autant de micros autour de moi», s’est-elle exclamée. «C’est époustouflant. Je commence à comprendre de plus en plus ce que j’ai accompli. J’ai aussi reçu beaucoup de messages», a encore assuré Nina Derwael, élue sportive de l’année en 2018 et 2019.

«J’ai eu un très bon vol et j’ai bien dormi. Je n’ai pas vu ma famille depuis un peu plus d’un mois, je n’ai pas pu partager toutes ces émotions avec elle. Elle m’a vraiment manqué aux Jeux. Je suis impatiente de lui faire un câlin Je suis contente d’être de retour ici et j’attends avec impatience tout ce qui viendra à ma rencontre aujourd’hui. Mais avant tout, je veux maintenant profiter de ma famille et juste être chez moi. Ensuite viendra le moment de se reposer mentalement et physiquement. Je suis très heureuse, mais aussi fatiguée après la chute d’adrénaline», a conclu Nina Derwael, qui ne sait pas encore où elle gardera sa médaille.

Une journée bien remplie attend pourtant la gymnaste car elle sera également mise à l’honneur dans sa ville natale de Saint-Trond vers 19h00. Puis elle sera emmenée en hélicoptère à Ostende pour le talk-show ‘From here to Tokyo’ sur Een, la première chaîne publique flamande.