JO 2021 | Fortunes diverses pour les Belges, record du monde: ce qu'il ne fallait pas louper aujourd’hui à Tokyo

JO 2021 | Fortunes diverses pour les Belges, record du monde: ce qu'il ne fallait pas louper aujourd’hui à Tokyo

-

Nafi Thiam et Noor Vidts ont réussi leur entrée en heptathlon, catastrophe pour Thomas Van der Plaatsen.

Côté belge

On commence ce récapitulatif de la nuit par l'heptathlon avec nos deux compatriotes, Noor Vidts mais surtout Nafi Thiam. Après deux épreuves, les deux Belges sont bien dans le jeu. Thiam a tout d'abord réalisé le meilleur chrono de sa saison sur 100m haies (13.54) tandis que Vidts a réalisé le meilleur temps personnel de sa carrière en 13.17.

De bons débuts pour les deux Belges qui se sont retrouvées quelques instants plus tard au saut en hauteur, l'épreuve de prédilection de Nafi. Et la championne olympique en titre n'a pas déçu puisqu'elle a remporté le concours avec son meilleur saut de la saison à 1m92. Elle engrange de précieux points par rapport à ses concurrentes principales, Erica Bougard et Katarina Johnson-Thompson, qui se sont arrêtées à 1m86. Noor Vidts a franchi la barre à 1m83 avant d'échouer à trois reprises à la barre suivante à 1m86.

Grâce à ce bon début, Nafi Thiam était en tête après deux épreuves devant Bougard et Johnson-Thompson, tandis que Noor Vidts pointe en 4e position au classement général.

Les Belges ont performé au lancer du poids, troisième épreuve de cet heptatlon. Avec un lancer à 14m82, Nafi Thiam a conservé la tête avec 3.025 points tandis que Noor Vidts s’empare de la troisième place avec 2.931 points, grâce à un nouveau record personnel (14m33).

Le 200m, quatrième épreuve, a redistribué les cartes. A l’issue d’un demi-tour de piste couru en 24.90, Thiam a glissé à la troisième place avec 3.921 points, juste derrière Noor Vidts, 2e (3.941 points). La Néerlandaise Anouk Vetter a pris la tête avec 3.968 points.

Ce 200 m a été marqué par la blessure de Katarina Johnson-Thompson, principale concurrente de Thiam pour la médaille d’or. La Britannique a été disqualifiée du 200 m et voit le titre olympique s’éloigner et ne devrait pas reprendre l’heptathlon jeudi.

JO 2021 | Fortunes diverses pour les Belges, record du monde: ce qu'il ne fallait pas louper aujourd’hui à Tokyo
Le 200m, quatrième épreuve, a redistribué les cartes. A l’issue d’un demi-tour de piste couru en 24.90, Thiam a glissé à la troisième place avec 3.921 points, juste derrière Noor Vidts, 2e avec 3.941 points. BELGA

Si à l'heptathlon, tout va bien pour les Belges, au décathlon, notre seul représentant, Thomas Van der Plaetsen a été contraint à l'abandon après s'être blessé lors du saut en longueur. Il a dû être évacué du stade en chaise roulante.

En kayak, Hermien Peters a remporté sa série K 500m en 1'47"959 et se hisse en demi-finale. De son côté, Lize Broekx a terminé 7e de sa série en 1'52"476 a dû passer par le repêchage pour se hisser en demi-finale.

Les Belgian Cats vont louper les demi-finales. Les basketteuses s’inclinent de justesse face au Japon (86-85) en quarts de finale du tournoi de basket féminin après un match à suspense. A l’issue de ce match, Ann Wauters a confirmé sa fin de carrière.

En athlétisme, Elise Vanderelst voit son parcours s’arrêter en demi-finale du 1.500 m dames. Placée dans le deuxième des trois demi-finales, Vanderelst a terminé à la 11e place sur 13. Sa demi-finale a été remportée par Sifan Hassan en 4:00.23.

Niels Bruynseels, Grégory Wathelet et Jérôme Guéry disputaient la finale du saut d'obstacles en équitation. Aucun des trois cavaliers n’a réussi à se hisser sur le podium de la finale individuelle. Grégory Wathelet est le mieux classé avec une 9e place, Jérôme Guéry finit 14e et Niels Bruynseels a lui été éliminé, sa monture ayant refusé de franchir le 4e obstacle.

À l'international

En finale du 400m haies, l'Américaine Sydney McLaughlin a pulvérisé son propre record du monde en 51"46 devant san compatriote Dalilah Muhammad qui a aussi fait mieux que l'ancien record du monde en 51"58. La médaille de bronze a été conquise par la Néerlandaise Femke Bol avec un nouveau record d'Europe en 52"03.

Si Thomas Van der Plaetsen a été contraint à l'abandon, le décathlon a commencé de la meilleure des manières pour Damian Warner. Le Canadien a réalisé le meilleur temps des engagés sur le 100m (en 10.12) avant même de signer le record olympique dans un décathlon sur le saut en longueur. Il trône en tête du classement général après le lancer du poids. De son côté, le Français Kevin Mayer est en difficulté après trois épreuves et pointe à la 4e place. Le recordman du monde a avoué souffrir du dos, ce qui explique ses performances en demi-teinte.

La Brésilienne Ana Marcela Cunha est devenue championne olympique de nage en eau libre devant la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal, médaillée d'or à Rio et l'Australienne Kareena Lee.

En hockey, les Pays-Bas se sont qualifiés pour la finale du tournoi féminin après avoir facilement battu l'Allemagne 5-1. L'autre demi-finale opposera l'Argentine à l'Allemagne et débutera sur le coup de 12h (heure belge).

Enfin, l'haltérophile transgenre, Laurel Hubbard, qui avait suscité la polémique lors de ces JO, a décidé de mettre un terme à sa carrière.

André De Grasse a remporté le titre olympique sur 200 m messieurs. Vice-champion olympique à Rio en 2016 sur 200 m derrière Usain Bolt, De Grasse s’offre le tout premier titre olympique de sa carrière.

Le Kényan Emmanuel Korir est devenu champion olympique du 800 m en 1:45.06 en devançant son compatriote Ferguson Rotich (1:45.23). C’est le 4e titre consécutif sur la distance pour le Kenya après des titres en 2008, 2012 et 2016.

Le Polonais Wojciech Nowicki, médaillé de bronze en 2016 à Rio, a été sacré champion olympique du lancer du marteau. La veille, la Pologne avait remporté le titre féminin du marteau grâce à Anita Wlodarczyk, sacrée championne olympique pour la troisième fois de suite.