JOGGING

Alex Cellier de retour en forme

Alex Cellier de retour en forme

Alexandre Cellier (1er du 10 km), Sophie Aerts (1re du 5 km) et Christian Bultot (1er V3 du 10 km) ont repris le chemin des joggings avec succès. ÉdA – 501536190773

Belle réussite pour le jogging du Congo, à Ciney, avec une bonne centaine d’inscrits dans chaque catégorie. Et de solides vainqueurs.

Ouf! C’est reparti. Après un long confinement, le jogging du Congo a repris ses droits à Ciney. Ce vendredi en fin de journée, Émilie Bultot et ses acolytes ont remis le travail sur le métier. Et ce, dans le contexte du «Challenge Condrusien». C’est ni plus ni moins que l’organisation en toute convivialité de 19 courses vallonnées qui permettent de découvrir tout le charme du Condroz. Cette année, après 15 mois d’interruption forcée en raison de la pandémie de coronavirus, l’intention de redémarrer ce Challenge animait les 7 membres du comité. Tous ont voté la reprise à l’unanimité. Au Congo, les Daniel Bultot, Bernard Dujeux, Auguste Bemelmans, Thomas Ledieu, Arlette Taviet, Jean Fery, Heer Lizin, sans oublier Martine et ses copines étaient donc au four et au moulin. Et c’est sous un ciel clément qu’était donné le premier départ: celui des 5 kilomètres.

Sur cette petite distance, la victoire est revenue à Florian Howet. Parti seul en tête, l’Hastiérois a dû rester en alerte jusqu’au bout pour éviter le retour de Joeri Deleener qui ne termine qu’à deux secondes. «Je suis resté attentif tout au long du parcours, explique l’Athlète de l’ARCH. Après avoir pris un solide départ, j’ai ensuite géré, tout en me méfiant de ce qui se passait à l’arrière. Car Deleener n’était pas loin. À part deux petites côtes finalement pas bien méchantes, ce jogging est plutôt roulant. Et comme je fais aussi de la piste, ce jogging rentrait plutôt bien dans mes cordes».

Chez les dames, Sophie Aerts (ARCH) s’est imposée en un peu moins de 25 minutes. «Cette course était plutôt amusante et on ne peut plus conviviale. C’est aussi le but: courir pour le plaisir sans se mettre dans le rouge. C’était un bon entraînement en vue de l’objectif que je me suis fixé: la Descente de la Lesse, fin août. L’an dernier, j’avais terminé à la 4e place, de ma catégorie. Je tenterai de faire mieux».

La grande distance a vu le retour victorieux du grand Alex Cellier qui a bouclé les 10,6 kilomètres en 37’08’’. Resté un peu dans l’ombre ces derniers temps et freiné par quelques ennuis de santé, le Cinacien retrouve la forme. «Il faut savoir lever le pied de temps en temps, pour se refaire une santé. Pour le moment je suis “fit and well”. Je m’entraîne cinq fois semaine et les sensations sont bonnes. Sur ces dix bornes, je me suis fait plaisir. Je n’ai pas forcé la note dès le départ. Nous sommes partis sans chercher à casser la baraque. Puis au fil des kilomètres, notre petit groupe a fondu. J’ai ensuite mis la sauce dans la dernière bosse pour terminer en solitaire. Prochain rendez-vous au Triathlon de Namur».

Chez les dames, Emmanuelle Devaux s’est adjugée le 10km. aînée 2, l’athlète de Marchin affiliée au «Running Team Condroz» a couru la distance sans en garder sous les semelles: «Je cherche avant tout le bon rythme, puis je le respecte jusqu’au bout».


Nos dernières videos