CORONAVIRUS

Des manifestations contre les mesures anti-Covid interdites à Berlin à cause des violences

Des manifestations contre les mesures anti-Covid interdites à Berlin à cause des violences

Dimanche, près de 600 personnes ont été arrêtées ou détenues temporairement lors de manifestations comptant jusqu’à 5.000 manifestants, dont de nombreux membres du mouvement «Querdenken», opposé aux mesures anti-Covid. La police était massivement présente et a utilisé des canons à eau. Fabian Sommer/dpa

Covid: à Berlin (Allemagne), les autorités ont interdit trois manifestations de protestation contre les mesures de contrôle de la pandémie de coronavirus en raison des violences survenues ce week-end.

Les autorités berlinoises ont interdit trois manifestations prévues lundi pour protester contre les mesures de contrôle de la pandémie de coronavirus en raison des violences survenues ce week-end, a annoncé la police de la capitale allemande.

Ces interdictions concernent deux marches le long d’une artère principale traversant le parc Tiergarten, où les organisateurs annonçaient 10.000 participants, et un rassemblement sur la place de Potsdam avec 1.000 personnes.

Dimanche, près de 600 personnes ont été arrêtées ou détenues temporairement lors de manifestations comptant jusqu’à 5.000 manifestants, dont de nombreux membres du mouvement «Querdenken», opposé aux mesures anti-Covid. La police était massivement présente et a utilisé des canons à eau.

La police a justifié l’interdiction de ces manifestations au motif que les manifestations de «Querdenken» bafouent délibérément la mesure de distanciation sociale toujours en vigueur.

Des manifestations contre les mesures anti-Covid interdites à Berlin à cause des violences
- AFP



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos