MOTEURD

GP de Hongrie: Sebastian Vettel, disqualifié a posteriori, perd sa 2e place

GP de Hongrie: Sebastian Vettel, disqualifié a posteriori, perd sa 2e place

Sebastian Vettel, sur le podium, avant sa disqualification. Photo News

L’Allemand Sebastian Vettel a été disqualifié du Grand Prix de Hongrie de Formule 1, 11e rendez-vous de la saison et a perdu sa 2e place conquise sur la piste, ont annoncé les organisateurs dimanche soir.

Sebastian Vettel est pénalisé pour n’avoir pu ramener suffisamment de carburant à l’arrivée. Les commissaires doivent pouvoir prélever un litre dans le réservoir de la voiture pour en contrôler la qualité. Il ne restait dans l’Aston Martin de Vettel que 0,3 litre.

Le Français Esteban Ocon (Alpine Renault), vainqueur du premier Grand Prix de sa carrière, devance désormais le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), 2e et l’Espagnol Carlos Sainz (Ferrari) qui monte sur le podium.

Tout le monde avance ainsi d’un rang et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) est à présent 9e. Il prend deux points au lieu de un.

Lewis Hamilton prend lui 18 points au lieu de 15 et grappille ainsi encore deux points de plus au classement du championnat du monde sur son rival néerlandais qu’il devance désormais de 8 unités avant le prochain Grand Prix prévu à Spa-Francorchamps.

4 pilotes réprimandés pour un t-shirt arc-en-ciel en soutien à la cause LGBT+

Quatre pilotes de Formule 1 ont été réprimandés par les commissaires à l’issue du Grand Prix de Formule 1 de Hongrie, 11e manche du championnat du monde dimanche à Budapest pour le port d’un t-shirt arc-en-ciel en soutien à la cause LGBT+ pendant l’hymne hongrois, avant l’épreuve. Sebastian Vettel, Valtteri Bottas, Carlos Sainz et Lance Stroll ont reçu un avertissement pour leur t-shirt «We Race As One» et «Same love».

La veille, le Britannique Lewis Hamilton, septuple champion du monde, avait jugé «inacceptable, lâche et dévoyée» la loi anti-LGBT+ adoptée par le gouvernement hongrois, et appelé les Hongrois a la refuser lors du prochain référendum organisé dans le pays.

Sebastian Vettel a déclaré au micro de Sky Sports qu’il était prêt à recommencer, au risque d’écoper d’une disqualification.

Durant l’Euro de football le mois dernier, l’UEFA, l’instance du football européen, avait interdit à la ville de Munich d’illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT avant le match Allemagne-Hongrie en phase de groupes pour protester contre le vote d’une loi en Hongrie accusée de discriminer les homosexuels.

L’UEFA avait interdit cette illumination, mais plusieurs sponsors principaux de l’Euro, dont Volkswagen, ont alors affiché leur solidarité en diffusant dans les stades des publicités aux couleurs arc-en-ciel pendant les huitièmes de finale.

En refaisant la même chose pour les quarts de finale, Volkswagen entendait «envoyer un signal clair en faveur de la diversité».

Nos dernières videos