article abonné offert

MAISON

Les bonnes pratiques de l’herbier

Les bonnes pratiques de l’herbier

Mix of dry flowers and plants on the white background Tanouchka — stock.adobe.com

Pour le plaisir de glaner au gré de balades, pour les fiévreux de collections, pour l’éveil aux merveilles de la nature… les raisons de tenir un herbier sont nombreuses. La mise en herbier répond à certains critères. Afin de le rendre conforme et pour le conserver durablement, voici quelques bonnes pratiques conseillées par Régine Fabri, botaniste et ancienne responsable du service bibliothèque et archives du Jardin Botanique de Meise, l’institution aux 3 millions d’échantillons de plantes séchées.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 646 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos