FOOTBALL

Le Hutois Andrea Scianguetta claque la porte d’Andenne: «On m’a mis des bâtons dans les roues»

Le Hutois Andrea Scianguetta claque la porte d’Andenne: «On m’a mis des bâtons dans les roues»

Andréa Scianguetta quitte déjà Andenne. ÉdA – 50923030137

Nouveau coup dur pour le gardien hutois qui ne jouera finalement pas à Andenne.

Andrea Scianguetta se souviendra longtemps de ce mercato estival. Un peu plus de trois mois après avoir quitté Huy… deux semaines après sa signature, le gardien avait retrouvé de l’embauche du côté de la P1 d’Andenne en avril dernier. Seulement voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu. Et le Hutois de 30 ans a décidé de quitter sur le champ le club namurois. La raison? Une mauvaise entente avec le coach, Dominique Cuvelier. «Très vite, j’ai senti une mauvaise ambiance dans le club. Et puis, le coach m’a directement mis des bâtons dans les roues. Par exemple, je n’ai pas reçu d’équipement, pas de vareuse et il ne voulait pas me donner un numéro, c’est une accumulation de petites choses...», glisse l’intéressé visiblement groggy.

Et hier soir, la goutte d’eau a fait déborder le vase. «Alors qu’on jouait un match amical, j’ai lu que le club cherchait un nouveau gardien. Or, quand j’ai signé à Andenne, le club m’a bien signifié que je serai premier. C’était trop pour moi. J’en ai alors discuté avec le coach et celui-ci m’a crié dessus en disant que j’étais en surpoids, que je rigolais à l’entraînement et que mes prises de balle étaient mauvaises. Il m’a taillé devant les autres joueurs et m’a dit que je n’entrerai plus dans ses plans. Il a terminé par dire: «Si t’es pas content, tu peux partir.» Aujourd’hui, à tête reposée, j’ai voulu lui sonner et il n’a rien voulu entendre.»

Un nouvel épisode qu’Andrea Scianguetta va devoir digérer. «C’est la toute première fois que je me dispute avec un entraîneur. Cela va me faire passer pour un gars avec une mauvaise mentalité, alors que ce n’est vraiment pas le cas. D’un autre côté, c’est de ma faute, on m’avait prévenu que le club était spécial, poursuit celui qui est donc à la recherche d’un nouveau port d’attache. On est le 30 juillet et ce sera compliqué de retrouver une équipe pour être premier gardien mais je garde espoir. J’ai déjà quelques contacts et on verra dans quelques jours.»

Affaire à suivre donc...

Nos dernières videos