article abonné offert

Les cartes blanches

À Mathieu Robert (sax soprano):«Pour ce Gaume Jazz, il s’agit vraiment d’une création. Mon idée était de rassembler des gens familiers avec le jazz et l’improvisation, mais avec des instruments comme le violon, l’accordéon et le banjo qui permettent de faire des parallèles avec d’autres genres.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 98 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos