MÉTÉO

PHOTOS | Non, il n’y a pas eu de tornade sur la Gaume

Depuis les graves inondations d’il y a quinze jours, beaucoup de personnes sont plus anxieuses et scrutent le ciel en permanence. Dimanche dernier en Gaume, beaucoup ont même cru à l’arrivée d’une tornade…

Michaël Bleret habite Seraing (Liège) et est météorologue professionnel au Wing Météo de la Défense nationale. Michaël a une telle passion pour la météorologie qu’il a développé sur le côté un site internet avec déjà 55 000 abonnéshttps ://imeteo.be/

Créé en 2014, ce site Info Météo était au départ animé par 6 personnes, professionnels ou amateurs de la météo, mais à présent c’est Michaël qui le gère principalement. Le site ainsi qu’un blog et une page Facebook publient chaque jour des infos très claires et à portée pédagogique non seulement sur les prévisions météo, mais aussi sur l’évolution du climat, sur des explications de phénomènes se passant dans l’atmosphère., etc.

«Ne tombons pas dans l’alarmisme»

Depuis les graves inondations des 14, 15 et 16 juillet, Michaël dit n’avoir jamais autant sollicité par les internautes, qui l’interpellent chaque jour à propos de la météo. ça, c’est positif. Par contre, le météorologue liégeois constate que depuis quinze jours, «un tas de personnes ont tendance à tomber dans l’alarmisme à chaque événement ou manifestation impressionnante de la nature. Or, Il y a toujours une explication rationnelle. Malheureusement, c’est humain, dans une période un peu plus anxiogène, on a tendance à broyer du noir pour tout.»

«Pas de tornade en Gaume, mais des nuages bas "status pannus" »

Exemple tout récent. Dimanche dernier, le 25 juillet, en soirée vers 20 h 30/21h. Plusieurs habitants du sud de la province, en particulier dans les communes de Habay, Etalle et Virton, ont été réellement pris de panique, croyant voir arriver une tornade dans le ciel gaumais. Comme le montrent leurs photos ci-contre, ils ont pris un tas de clichés et envoyé ces photos au site Info Météo de Michaël Bleret.

Dans les heures qui ont suivi, celui-ci s’est montré rassurant et a expliqué tout simplement ce phénomène. «Dans le ciel de Gaume le soir du 25 juillet, il ne s’agissait en rien de nuages dangereux. On ne m’a pas envoyé de photos où l’on peut discerner avec certitude la formation d’une tornade (tuba). En fait, ce sont des stratus pannus, c’est-à-dire des nuages bas situés généralement à l’avant d’un cumulonimbus (nuage d’orage). Ils sont particulièrement impressionnants dans ce cas, vu l’humidité importante et le stade d’effondrement des cellules. En effet, l’air froid plonge depuis les cellules jusque dans les basses couches, forçant l’air à l’avant à se soulever. En s’élevant, la masse d’air se condense et forme ces nuages incroyables, parfois suffisamment que pour constituer des arcus comme on le voit sur une des photos», explique Michaël Bleret sur son site.

Vous voilà donc rassurés. En cas de survenance de phénomène surprenant dans le ciel et la nature, gardez votre calme, ne cédez pas à la panique et informez-vous auprès des personnes avisées.


Nos dernières videos