article abonné offert

INTEMPÉRIES

Chapelles, églises, châteaux sinistrés par les eaux en Luxembourg: comment les aider?

Chapelles, églises, châteaux sinistrés par les eaux en Luxembourg: comment les aider?

L’église de La Roche-en-Ardenne, par exemple, s’est retrouvée avec plusieurs centimètres d’eau. UP Coeur d’Ardenne

Parmi les édifices touchés lors des intempéries, biens patrimoniaux. Un comité de crise s’est mis en place pour aider les acteurs de terrain.

Les récentes inondations ont durement frappé nos régions. De nombreux biens privés ont été touchés. Les dégâts sont considérables.

Faisant également partie de notre paysage, des sites patrimoniaux, des biens classés ou non, des églises et autres chapelles ont été durement éprouvés.

«De nombreux sites ont été gravement endommagés par les crues et les vagues de boues. Le bilan actuel, ne cesse de s’alourdir. À l’échelle de la Wallonie, il s’élève déjà à plus de 50 sites touchés et des centaines de bâtiments Les détenteurs et gestionnaires de musées, de maisons historiques, de châteaux, d’églises, d’archives et de bibliothèques privées ou publiques mettent tout en œuvre pour sauver leurs collections», constate-t-on au sein d’un comité de crise mis en place spécifiquement pour œuvrer dans ce domaine. Ce comité est composé d’institutions, d’administrations culturelles, d’associations et d’organisations non gouvernementales du secteur patrimonial.

Bons gestes

On tient à conscientiser tous les acteurs.

Pas facile, en effet, de s’y retrouver, d’adopter les bons gestes, de ne pas faire «pire que bien.» «Nous souhaitons appeler à la vigilance et à la prise en compte des besoins spécifiques du patrimoine sinistré. Il est essentiel que cette aide soit fournie et encadrée par des professionnels» ajoute-t-on.

Simple exemple avec le patrimoine religieux. Le CIPAR, Centre Inter diocésain du Patrimoine et des Arts Religieux, a mis en ligne une série de recommandations à l’attention des gestionnaires de ce patrimoine. Parallèlement, le comité de crise a publié un listing de contacts.

«Il est rédigé à l’attention du professionnel du patrimoine, du propriétaire privé ou d’une association qui souhaite signaler un bien patrimonial sinistré.»

Bénévoles

Enfin, un appel aux bénévoles est lancé. Le comité belge du bouclier bleu se charge de les répertorier «Afin de déployer toutes les ressources disponibles de manière optimale.»

À l’instar de la Croix Rouge pour tout ce qui touche l’humain, le bouclier bleu, association internationale, en faveur de l’être humain, les membres s’engage pour la protection du patrimoine culturel notamment en cas de catastrophe naturelle.


Nos dernières videos