ATH

Plan B de la Ducasse d'Ath : « c’est pire que rien… »

Plan B de la Ducasse d'Ath : « c’est pire que rien… »

Les géants d’Ath ne prennent sens qu’à travers la procession dominicale. Non en d’autres lieux. ÉdA – 5080523497

Jean-Pierre Ducastelle et Christian Cannuyez estiment avec sagesse que le «plan B» de la Ducasse «est pire que rien».

L’annonce par les autorités communales athoises, voilà une semaine, de ne pas organiser la Ducasse d’Ath selon son canevas habituel et d’opter pour un «plan B» au goût amer suscite des commentaires divers. Jusqu’à présent, aucune voix ne s’était officiellement élevée pour commenter la décision de la Ville. Jean-Pierre Ducastelle (président du Cercle d’histoire, archiviste honoraire de la Ville) et Christian Cannuyer (vice-président du Cercle d’histoire) le font ensemble, et à titre «strictement personnel», dans un communiqué au ton posé, mais avec fermeté. Comme pour beaucoup d’observateurs et acteurs de la Ducasse, le «plan B» tel qu’il a été imaginé (par des «experts»?) nuit finalement à l’essence même de la Ducasse, un peu ravalée en cette année 2021 à une vulgaire «kermesse».

MM. Ducastelle et Cannuyez notent qu’ils n’ont été consultés à aucun moment, pas plus que le Cercle d’histoire. On sait que le conseil communal n’a pas été saisi non plus d’un débat relatif à des «festivités communales».

La Ducasse est un tout

«En reconnaissant la ducasse d’Ath comme patrimoine immatériel de l’humanité en 2005, l’Unesco a bien spécifié que c’est l’ensemble de la fête et de ses éléments constitutifs traditionnels qui sont ciblés par cette reconnaissance» indiquent les historiens. «Il nous semble dès lors profondément étranger à la nature de notre ducasse de dissocier les géants des autres fleurons du cortège (chars, groupes), de les extraire de l’espace intra muros et de leur parcours traditionnel, de les isoler les uns des autres dans des contextes inappropriés. C’est une négation de ce qui fait l’originalité et l’intégrité de la ducasse.

Sorties dans un cadre

«On nous rétorquera que c’est mieux que rien. Non. C’est pire que rien. Depuis 1976, il a été décidé que jamais plus nos géants ne “sortiraient” en dehors du cadre traditionnel de la ducasse, le seul où ils “vivent” pleinement et préservent vraiment leur “âme”. Or le “plan B” casse complètement ce cadre, nonobstant le fait qu’il prévoit une “sortie” minimaliste et “éclatée” des postures ce prochain 4e dimanche d’août.»

Le lundi? Étrange

«Il est pour le moins étrange de consentir la présence de nos figures gigantesques dans les rues de la ville le lundi, alors que cette journée a traditionnellement pour dessein de donner aux Athois le loisir de remercier les porteurs, et aussi d’autres acteurs de la fête, pour leurs prouesses et pour la bonne tenue du combat du samedi et du cortège dominical…»

MM. Ducastelle et cannuyer indiquent de rien vouloir reprocher «quoi que ce soit à quiconque en particulier». «Notre réserve est exempte de toute connotation politique. Mais nous sommes formels: le «plan B» constitue une atteinte grave au sens de notre fête et à sa tradition.»

Et de souhaiter une «bonne ducasse» aux Athoises et Athois, «dans la fidélité à une tradition qui ne consiste certainement pas à courir à gauche et à droite pour applaudir des géants esseulés».

On imagine que cette réflexion suscitera des réactions. Depuis plus d’un an, à la fois en 2020 et 2021, nombre d’observateurs estiment que la Ducasse d’Ath doit être organisée «totalement» ou ne doit pas l’être, au risque d’être dénaturée, voire dévalorisée, au simple motif de répondre (?) à quelques souhaits particuliers.

En juin 2020, le bourgmestre Bruno Lefebvre s’exprimait en ces termes. «Depuis des générations, notre Ducasse nous unit dans une ambiance chaleureuse et de partage. L’organiser dans de telles circonstances risquerait non seulement de la mettre en péril, mais a fortiori d’opposer plutôt que de rassembler.» La réflexion pourrait garder son sens en 2021.


Nos dernières videos