MOLENBEEK – KOEKELBERG

Un rodéo motard pris en chasse: il roulait plein pot à contresens et sur les trottoirs

Un rodéo motard pris en chasse: il roulait plein pot à contresens et sur les trottoirs

(Illustration) Adobe Stock

Un motard a été pris en chasse par la zone de Bruxelles Ouest: il roulait plein pot à contresens et sur les trottoirs. La moto est saisie dans le cadre de la «procédure rodéo». Le chauffard risque gros.

Un conducteur de moto à contresens dans des sens interdits, sur les trottoirs, à pleine vitesse: voilà le chauffard auquel une patrouille de la zone de police Bruxelles Ouest a été confrontée ce mardi 27 juillet en soirée. Une course-poursuite s’est déroulée entre les forces de l’ordre et le motard dans les rues de Molenbeek et Koekelberg.

Les faits se sont déroulés alors que la patrouille se rendait sur une intervention, vers 20h30. «Nos inspecteurs, se rendant sur les lieux, ont vu une moto prendre rapidement la fuite à leur arrivée», raconte la zone. «Le conducteur a roulé à une vitesse représentant un danger certain pour les autres usagers de la route, dont des enfants, et a commis de nombreuses infractions de roulage».

Mais le chauffard s’échappe et la patrouille le perd de vue. Avant de retrouver le véhicule sur le trottoir de l’avenue Mahatma Gandhi, pot fumant. «Moteur et pot d’échappement sont encore chauds». Pourtant, «un individu au comportement agressif et menaçant expliqué aux intervenants que la moto était sur place depuis longtemps». Il menace et crache sur les policiers.

Il est privé de liberté mais «aucun lien n’est établi entre lui et le conducteur de la moto». Celle-ci fait pour sa part l’objet de la saisie administrative entrée en vigueur sur la zone depuis 1 mois, dans le cadre des «procédures rodéo». La zone rappelle: «par cette procédure, les véhicules qui mettent en danger les autres usagers peuvent être saisis administrativement pour une durée de 4 jours ouvrables».

Le contrevenant, «s’il vient récupérer son véhicule», devra répondre des divers PV établis, «dont 3 pour entrave méchante à la circulation et conduite dangereuse». Il risque une amende allant de 320 à 4.000 euros, ainsi qu’un retrait de permis immédiat pour une durée de 15 jours auquel peut s’ajouter une déchéance du droit de conduire allant de 8 jours à 5 ans.


Nos dernières videos