article abonné offert

INTEMPÉRIES

VIDÉO | Walibi: pas de réouverture avant octobre!

Le parc d’attractions Walibi est fermé depuis les inondations du 15 juillet. Pour longtemps encore.

La décision est tombée en cours de journée, ce mercredi, juste après notre visite au parc: Walibi ne rouvrira pas avant le début du mois d’octobre. La faute aux dégâts causés par les inondations de la mi-juillet.

L’objectif est désormais de rouvrir pour la saison d’Halloween, indique le parc qui précise que «les abonnements seront prolongés de la durée de la fermeture».

Une année noire pour Walibi. Le Covid avait déjà mis à mal les finances du parc wavrien. Justien Dewil: «En 2020, à cause du Covid, nous avons perdu 50% de notre fréquentation et 20 millions sur notre chiffre d’affaires».

L’année 2021 devait être celle du rebond, il n’en sera rien. En cause, les inondations du 15 juillet.

 

 

Notre reportage vidéo en tête de cet article.

 

 

Jusqu’à 1,20 m d’eau dans les cuisines

«Le 15 juillet, on avait ouvert normalement le matin. L’eau a commencé à monter dans le parc. Vers midi, on a évacué les visiteurs et on a coupé l’électricité.»

Après 18 h, la Dyle déchaînée est sortie de son lit, l’étang du parc a débordé. Les locaux techniques et certaines attractions ont été noyés, dont le Pulsar. Des moteurs doivent être révisés, réparés. Certains ont été renvoyés chez les fabricants ou des sous-traitants. Cela prendra du temps.

Du côté de l’infrastructure même, pas vraiment de gros dégâts. Les décors n’ont pas souffert. Il faudra bien çà et là un coup de peinture, mais rien d’exceptionnel.

Par contre, du côté des restaurants et des cuisines, le travail est énorme: stocks perdus, frigos noyés et à remplacer, parquets endommagés. Les travaux seront importants.

Aqualibi a aussi souffert de l’eau: toute la machinerie des bassins, en sous-sol, a été submergée. Il a fallu vider et nettoyer. Puis désinfecter.

VIDÉO | Walibi: pas de réouverture avant octobre!
Les travaux dans les restaurants requièrent l’intervention de sociétés spécialisées. © Jacques Duchateau

Conséquences en cascade

Les conséquences de ces inondations, conjuguées à la crise sanitaire, sont multiples.

Déjà, une grande partie du personnel a été mis en chômage intempéries. Ceux qui viennent au boulot, c’est pour nettoyer, réparer.

Ensuite, les contrats des étudiants saisonniers ont été annulés.

Enfin, et ça, c’est surtout une conséquence du Covid, certains investissements prévus cette année seront reportés à 2023.

Ces inondations tombent au pire moment. L’année 2021 avait déjà débuté avec un mois de retard et en mode Covid. Justien Dewil: «En temps normal, nous accueillons jusqu’à 22 000 à 24 000 personnes par jour. Avec le Covid, c’était 8 à 9 000. L’été avait mal démarré à cause de la météo. Maintenant, on garde les portes closes pour un long moment.»

VIDÉO | Walibi: pas de réouverture avant octobre!
De nombreuses machines ont dû être démontées pour être révisées. © Jacques Duchateau

Octobre, Halloween

Désormais, le parc se donne le temps de tout préparer pour une réouverture début octobre. «On va rouvrir pour Halloween que l’on imagine déjà exceptionnel».

Le travail ne manquera pas d’ici là pour retrouver le parc à nouveau fonctionnel et accueillant. Jusqu’à la prochaine inondation?

VIDÉO | Walibi: pas de réouverture avant octobre!
Le Pulsar, une des principales victimes des inondations à Walibi. © Jacques Duchateau

Les images des inondations la semaine dernière :

 

@andydc121

#catastrophe @#walibi #Belgium #fyp?

? Friendships - Pascal Letoublon

 


Nos dernières videos