JO 2021

JO 2021 | Gabriel De Coster: «Ma 4e déception en quatre courses importantes cette saison»

JO 2021 | Gabriel De Coster: «Ma 4e déception en quatre courses importantes cette saison»

«Je sais que j’ai la capacité d’aller très vite, mais malheureusement comme dans toutes les courses de cette saison je n’arrive pas à m’exprimer» BELGA

Gabriel De Coster ne cachait pas sa déception mercredi à l’issue des séries du slalom de kayak des Jeux Olympiques de Tokyo

Le Bruxellois, 20 ans, n’a pas réussi à se glisser parmi les vingt demi-finalistes. Une porte manquée dans le premier run, qui lui a coûté 50 secondes de pénalité, et une porte qu’il a repassée dans le second tracé pour éviter de subir le même sort, expliquent en partie sa 22e place finale sur 24. «Malheureusement comme dans toutes les courses de cette saison, je ne parviens pas à m’exprimer.»

Les vingt-quatre concurrents effectuaient deux parcours. Le meilleur temps absolu de chacun était pris en compte afin d’établir le classement de ses séries. Les vingt meilleurs étaient qualifiés pour les demi-finales. L’Allemand Hannes Aigner a réalisé le meilleur parcours en 90.14 secondes , celui de notre représentant a été chronométré en 98.67.

«J’ai abordé ces Jeux comme une grande compétition normale. J’avais juste le bon stress, celle qui permet de sortir des grosses manches. Cela n’a pas suffi. Je démarre bien la première manche, en regardant les temps je suis parmi les meilleurs. Puis, je vais à la faute au milieu de parcours. Je me rattrape en perdant du temps. À la porte de 17, ils me mettent 50 secondes de pénalité. Apparemment je n’ai pas toute la tête qui passe dans la porte. Là-dessus, je ne suis pas tout à fait d’accord. Mais cela fait partie du jeu. Même s’ils m’enlèvent la pénalité, je ne passe pas. Donc ce n’est pas grave.»

JO 2021 | Gabriel De Coster: «Ma 4e déception en quatre courses importantes cette saison»
«J’étais le plus jeune ici et le moins bien classé mondialement. Il y a du positif. Dans trois ans il y a Paris, je serai meilleur que maintenant» BELGA

«Deuxième manche c’est pareil. Cela part super bien sûr le haut du parcours, j’arrive trop serré à la porte 10, je dois aller vite rechercher la porte (qu’il passe donc une seconde fois). À ce niveau-ci cela ne pardonne pas. Même si je perds allez quoi... trois secondes.» Il a signé le 17e temps de cette manche en 98.67 sans avoir commis de faute.

«Cela fait trois ans que je suis sur le circuit senior. Ce genre de parcours compliqué j’ai l’habitude, malheureusement ce n’est pas passé. Pourquoi? Il y a peut-être un peu trop de risques, des petites erreurs techniques, puis le facteur chance, même si les erreurs d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec cela. C’est 100% de ma faute.»

«Je sais que j’ai la capacité d’aller très vite, mais malheureusement comme dans toutes les courses de cette saison je n’arrive pas à m’exprimer. C’est la 4e course importante que je fais, c’est la 4e déception cette saison.»

«J’étais le plus jeune ici et le moins bien classé mondialement. Il y a du positif. Dans trois ans il y a Paris, je serai meilleur que maintenant. Si tout va bien je serai aussi au départ à Los Angeles. Je suis déçu ça va durer quelques jours, puis je vais continuer à bosser pour être au top.»