LIÈGE

Le rond-point des Chiroux à Liège bloqué par des cyclistes

Le rond-point des Chiroux à Liège bloqué par des cyclistes

Illustration Belga

Des cyclistes ont décidé de se rassembler vendredi pour bloquer le rond-point des Chiroux, à Liège, en réaction à une altercation ayant opposé, il y a quelques jours, un cycliste à un automobiliste.

Le 20 juillet dernier, une altercation a éclaté entre un automobiliste et un cycliste, sur la piste cyclable de la rue André Dumont à Liège (entre le pont Kennedy et le rond-point des Chiroux), après que ce dernier lui a fait remarquer qu’il était stationné sur la bande réservée aux vélos. L’automobiliste s’est énervé et, selon le parquet de Liège, aurait volontairement renversé le cycliste avec son véhicule. La victime souffrait de plusieurs fractures et côtes cassées.

Afin de dénoncer ce fait qu’ils qualifient d’extrêmement grave, des cyclistes ont décidé de se rassembler ce vendredi 30 juillet au rond-point des Chiroux, à l’occasion du rendez-vous mensuel de la Masse Critique. Il s’agira d’y mener un sit-in de type auberge espagnole. Selon les organisateurs, le cycliste est toujours aux soins intensifs.

«Des conflits et des situations dangereuses au quotidien»

«La piètre qualité de cet aménagement provoque des conflits et des situations dangereuses au quotidien pour les usagers à vélo», relève Xavier Jadoul, cycliste liégeois, qui rappelle les demandes formulées depuis des années et actions menées afin de sécuriser l’endroit.

«Le 22 avril 2019, des militant(e)s d’Actions Cycloyennes avaient réalisé les aménagements nécessaires. Si ces aménagements avaient été pérennisés par la Ville, ce drame n’aurait pas eu lieu. Plus récemment, le Gracq a demandé à plusieurs reprises, lors de réunions avec la Ville, de sécuriser l’endroit mais sans succès», ajoute-t-il.

Les organisateurs annoncent leur intention de prendre possession du rond-point jusqu’à ce que le bourgmestre de Liège et le chef de corps de la police locale se rendent sur place pour expliquer ce qu’ils envisagent pour pacifier le partage de la voie publique entre usagers.


Nos dernières videos