LIÈGE

6.475 logements sinistrés à Liège: 100.000 m³ de déchets ramassés sur les 35 kms de voiries inondées

6.475 logements sinistrés à Liège: 100.000 m³ de déchets ramassés sur les 35 kms de voiries inondées

Depuis la décrue intervenue il y a dix jours, les ouvriers communaux liégeois aidés par de nombreuses autres Communes travaillent d’arrache-pied, de jour comme de nuit, pour réaliser les opérations de déblayage et de nettoyage. BELGA

À Liège, le travail de nettoyage et de déblaiement des quartiers inondés se poursuit. Jusqu’à présent, plus de 100.000 m³ de déchets ont été ramassés sur les 35 kilomètres de voiries inondées, provenant des 6.475 logements sinistrés.

Une semaine après les intempéries tragiques qui ont frappé la Belgique, l’heure est au bilan. Depuis la décrue intervenue il y a dix jours, les ouvriers communaux liégeois aidés par de nombreuses autres Communes travaillent d’arrache-pied, de jour comme de nuit, pour réaliser les opérations de déblayage et de nettoyage. Un travail fastidieux: plus de 100.000 m³ de déchets ont été ramassés sur les 35 kilomètres de voiries inondées, provenant des 6.475 logements sinistrés.

«Les services communaux n’ont pas ménagé leurs efforts», a indiqué la Ville de Liège, précisant avoir pu compter sur les renforts humains et matériels des Villes de Charleroi, Bruxelles, Saint-Josse, Ath, Engis, Fexhe, ainsi que de l’intercommunale Bruxelles Propreté, Sibelga et Vivaqua. D’autres entités ont été dispatchées vers les communes de Liège Métropole, dont les instances se réunissent à échéance régulière pour mettre en véritable une véritable solidarité supracommunale. Différents corps de pompiers du pays ainsi que les forces armées (unités basées en Flandre et en Wallonie) se sont aussi succédé.

La Région wallonne a, pour sa part, enlevé les plus gros embâcles (masse d’objets solides emportés par les eaux lors d’une crue puis bloqué dans le lit de la rivière, par exemple par un étranglement du lit (notamment au niveau d’un pont), et qui gêne le passage de l’eau) qui se trouvaient dans la Vesdre. Ces services publics ont eux-mêmes été épaulés par les nombreuses entreprises privées de la région liégeoise qui ont souhaité participer à ce travail collectif.

Reste encore un long et pénible travail. Dans les prochains jours, il s’agira de nettoyer en profondeur les quartiers de Chênée et Angleur, afin d’enlever les dépôts résiduels ainsi que les derniers dépôts qui sont encore effectués par les habitants. Les dernières traces de boue seront également enlevées.

Pour les habitants, la remise en service de l’électricité est un élément très important. La Ville est en contact régulier avec RESA, qui met tout en œuvre pour réparer les nombreux dégâts sur toute la vallée. À cet égard, il est indispensable de laisser aux agents de RESA l’accès aux compteurs individuels, en vue des contrôles nécessaires à la remise en service. Il est possible de suivre l’évolution des interventions en temps réel sur leur site internet (www.resa.be).

Des navettes de bus gratuites: voici où elles se trouvent

Depuis ce lundi matin, des navettes de bus gratuites sillonnent les quartiers touchés par les intempéries afin de les relier au centre-ville, de 8h à 20h. En collaboration avec le TEC, 3 circuits sont établis:

• Circuit 1: Quartier du Lhonneux

Bd de l’Ourthe, Rue des Grands prés, Quai Borguet, rue de la station, Place Willem, Quai des Ardennes, Pont de Fragnée, Avenue E. Digneffe, Place G.Leman pour arriver à la gare des Guillemins.

- Circuit 2: Quartier d’Angleur

Rue Vaudrée, Rue de Tilff jusqu’à notre terminus de Streupas, demi-tour, rue de Tilff, Rue du val benoit, quai Gloesner, Pont de Fragnée, Avenue E. Digneffe, G.Leman pour arriver à la gare des Guillemins.

- Circuit 3: Quartier de Renory

Quai Gloesner, rue Renory, Rue du chêne, quai Gloesner, Pont de Fragnée, Avenue E. Digneffe, G.Leman pour arriver à la garde des Guillemins.


Nos dernières videos