VU SUR INTERNET

Après le tram paquets de frites, un bus… gaufré. Avant une autre spécialité belge?

Après le tram paquets de frites, un bus… gaufré. Avant une autre spécialité belge?

Le bus recouvert de gaufre circule en ligne devant des galeries royales rebaptisées «Gaufriers royaux St IBMIVB». STIB / Origiful

La STIB fait circuler un bus complètement recouvert de gaufres. Pas sur son réseau réel, mais sur ses réseaux sociaux. La capsule en annonce d’autres, toutes créées par l’Américain Origiful. Exilé à Bordeaux, l’artiste 3D a réussi son premier buzz avec un tram maquillé… en bouteille de vin.

Non, vous ne rêvez pas. Ou alors juste un peu, incités par les technologies: ce sont bien des gaufres que vous voyez naviguer sur une ligne de la STIB depuis ce 26 juillet. Du moins sur les réseaux sociaux. On y aperçoit un bus transiter devant les Galeries Royales St Hubert. Détail croustillant: elles sont rebaptisées «Gaufriers royaux St IBMIVB».

Cette gourmandise numérique, on la doit à l’artiste Origiful. L’Américain exilé à Bordeaux, geek intenable, n’en est pas à son coup d’essai avec la STIB. Le 21 juillet, il avait permis au gestionnaire du réseau bruxellois de transport en commun de souhaiter bonne fête aux Belges grâce à des navettes en forme de… paquets de frites. Lors de la Fête Nationale, la STIB avait ainsi annoncé avoir d’autres facéties visuelles dans ses hangars.

La première nous est servie ce 26 juillet. Comme du sucre impalpable sur notre spécialité à chauffer au fer, les prochaines seront saupoudrées au cours du mois d’août. C’est ce que promet la STIB. Le plus fascinant dans ces images? Sans doute le flegme des passants, qui ne se doutent pas une seconde que leur traversée de passage piéton dans le sillage d’un banal bus sera vue des dizaines de milliers de fois sur internet quand celui-ci aura revêtu sa robe numérique gaufrée.

Du pain, du vin et Tintin

Origiful, de son vrai nom Ian Padgham, bosse pour de nombreuses marques prestigieuses. Mais jusqu’il y a peu, toutes ses références étaient américaines ou presque. Ce n’est qu’en juin 2021 qu’il enregistre son premier buzz dans son pays d’adoption. Il maquille alors un tram bordelais en baguette, puis en bouteille de pinard. Bingo: le tweet du train de gros rouge qui sillonne Bordeaux est vu plus de 600.000 fois. De quoi taper dans l’œil de la STIB, évidemment, elle qui se veut justement solution contre des «bouchons» que l’artiste 3D a aussi modélisés… au sens propre.

Mais l’homme n’en reste pas à déguiser les transports en commun. Il a en effet profité de son passage à Bruxelles pour filmer d’autres lieux de notre capitale et y intégrer son art. Il diffuse ainsi sur Twitter une pluie de Magritte devant le musée consacré au surréaliste sur la place Royale. Ou bien un Tintin faisant la nique à Jeff Bezos sur la Grand-Place, s’offrant une danse lunaire devant son iconique fusée à damier rouge et blanc.

Si le milliardaire appréciera sans doute le clin d’œil, on en est moins sûr pour la société qui gère les droits d’auteur sur l’œuvre d’Hergé.


Nos dernières videos