MONDE

Saut à l’élastique: une jeune femme saute avant que sa corde ne soit attachée

Saut à l’élastique: une jeune femme saute avant que sa corde ne soit attachée

La jeune victime, accompagnée de son petit ami, s’est rendue sur le viaduc situé entre les communes d’Amaga et Fredonia, un site très prisé pour ce type d’activités. Facebook

Une jeune femme a trouvé la mort, dimanche dernier, lors d’un saut à l’élastique en Colombie.

Âgée de 25 ans, la victime a sauté depuis un viaduc de 50 mètres de haut, à Amagá, avant que sa corde ne soit attachée.

Comme le rapporte le New York Post, elle aurait sauté après avoir entendu le signal de l’instructeur. Or le «go» était destiné à son petit ami, avec qui elle était venue faire cette activité, pour la première fois.

«Elle portait un harnais. Donc elle a pensé que son équipement était prêt et s’est précipitée dans le vide», a affirmé Gustavo Guzmán, maire de la municipalité de Fredonia.

Victime d’une crise cardiaque

La Colombienne est décédée avant l’arrivée des secours. Selon le rapport médical, elle a subi une crise cardiaque pendant sa chute.

En état de choc, son compagnon, qui est descendu immédiatement dans la vallée pour tenter de la réanimer, a été pris en charge par une équipe médicale.

Plusieurs dizaines de personnes ont assisté à l’accident mortel. Yecenia Morales Gómez a été enterrée dans le quartier Simón Bolívar de Medellín, où elle vivait avec sa famille.

«Ma sœur était une femme qui avait des valeurs, elle était heureuse, spontanée, et aidait les personnes dans le besoin», a déclaré le frère de la victime.

Selon le Daily Mail, deux sociétés de ce site touristique n’avaient pas de licence. Les autorités locales ont ouvert une enquête pour vérifier ces allégations.

Nos dernières videos