MOUSCRON

PHOTOS/VIDÉO | Mouscron: un 4e crash chez eux en 7 mois!

Trop d’auto-tamponneuses à la rue du Manège? C’est indéniable! Un énième accident est survenu là où deux crashs se sont produits, coup sur coup, en décembre, puis en janvier avec une palissade démolie.

Vendredi soir, une voiture quittant la route Express à vive allure via la bretelle menant à la rue du Manège a effectué un tout droit.

La Peugeot immatriculée dans le Pas-de-Calais a alors mis à plat un potelet et défoncé le portail métallique pourtant très robuste!

Une fois l’accident commis, l’automobiliste a pris la fuite, abandonnant le véhicule sur place.

La police n’a pu que constater les dégâts et faire appel au dépanneur pour retirer l’épave.

PHOTOS/VIDÉO | Mouscron: un 4e  crash chez eux en 7 mois!
Une fois les dégâts commis, le chauffard a pris la poudre d’escampette… EdA

Ils souhaitent déposer plainte contre la Ville de Mouscron

Pour les propriétaires, cette loi des séries commence à les agacer au plus haut point.

En janvier dernier notamment, c’était le verglas couplé à une vitesse inadaptée qui avait démoli la palissade pourtant formée de solides traverses en bois de chemin de fer.

«Cela fait quatre fois en quelques mois! On vient de tout réparer et, maintenant, c’est le portail.

Les assurances ne veulent plus nous assurer. Nous sommes en pleine panique car notre maison n’est plus en sécurité.

Nous allons porter plainte contre la Ville car personne ne veut faire quelque chose», menaçent notamment les propriétaires.

Mouscron attend la rétrocession de cette voie pour agir

De son côté, l’échevine Marie-Hélène Vanelstraete à la Mobilité et à la Sécurité routière se dit navrée par la situation.

«Je comprends cette famille qui doit être triste, déçue, en colère…»

Selon la responsable communale, tout est prêt pour agir mais la Ville ne peut toujours rien faire.

«Ils demandent de placer de gros blocs de pierre sur la voirie mais on ne peut pas.

Un projet pour régler ce problème existe, on a déjà dessiné le dispositif physique visant à ralentir le trafic qui arrivera, il a déjà été soumis à la tutelle.

On va retracer la voirie avec un îlot pour moins donner l’impression de longueur sur cette voie.

Le SPW a remis en état cette bretelle et on attend toujours qu’elle nous soit désormais rétrocédée. Cette rétrocession est en cours et on agira dès qu’elle sera à nous.

Je vais aussi réinsister pour aménager des bandes en relief: qu’on s’endorme ou qu’on conduise sous influence, elles provoquent toujours un sursaut de vigilance qui incite au freinage.»


Nos dernières videos