article abonné offert

CYCLISME

Deux montées de la Citadelle de Namur au Grand Prix de Wallonie

Deux montées de la Citadelle de Namur au Grand Prix de Wallonie

Deux montées de la Citadelle de Namur seront au menu du peloton le 15 septembre. TRW

Le parcours de la semi-classique wallonne va être modifié, avec l’introduction d’un circuit local.

Le Tour de Wallonie vient de se terminer ce samedi, avec cinq étapes bien animées, dont plusieurs ont traversé la région namuroise. La prochaine course cycliste professionnelle en Wallonie sera le Grand Prix de Wallonie, à la mi-septembre, même s’il y aura avant la semi-classique des passages dans la partie francophone du pays sur le prochain Tour du Benelux, avec une étape entre Ottignies et Houffalzize et avec un départ de la dernière étape de Namur.

La capitale wallonne va rester la ville d’arrivée du Grand Prix de Wallonie, le mercredi 15 septembre. Avec une nouvelle formule. L’organisateur veut redynamiser la fin de course. «Et ne plus avoir un long temps mort avant la côte de Lustin, car il ne se passait souvent rien avant cette montée», commente l’ancien pro Christophe Brandt.

Il y aura donc un circuit local (comme dans le passé), avec deux passages de la montée de Tienne-aux-Pierres, à Wépion, et deux montées de la Citadelle de Namur, au sommet de laquelle sera toujours jugée l’arrivée.

Pour trouver le successeur du Letton Krist Neilands (de l’équipe Israël Start Up Nation) dernier lauréat du Grand Prix de Wallonie, avec sa victoire décrochée en 2019. La course de l’an passé avec été annulée à cause de la pandémie du coronavirus. La ligne d’arrivée ne sera plus devant le Château de Namur, mais un peu plus bas, comme sur la dernière édition, et comme pour l’arrivée finale du Tour de Namur.