GILLY

Gros incendie à Gilly: des pompiers blessés, 4 maisons sinistrées

Gros incendie à Gilly: des pompiers blessés, 4 maisons sinistrées

Plusieurs pompiers ont été blessés. Montage EdA - Photos FVH

Un important incendie s’est déclaré, ce jeudi soir, à quelques pas de l’entreprise Facozinc à Gilly.

Un violent incendie s’est déclaré jeudi vers 22h au sein d’un entrepôt situé rue des Sept Actions à Gilly (Charleroi, province de Hainaut), ont indiqué les pompiers. Plusieurs renforts d’autres zones de secours ont été requis sur place. Cinq pompiers ont été blessés.

«Lorsqu’on a reçu l’appel et vu l’ampleur du sinistre, nous avons envoyé plusieurs départs complets sur place», a signalé un porte-parole de la zone de secours Hainaut-Est. Les flammes se sont propagées à d’autres bâtiments, dont plusieurs entrepôts situés à l’arrière. Plusieurs habitations proches du sinistre ont dû être évacuées.

«La situation était dangereuse, compte tenu de la configuration des lieux et du problème d’alimentation en eau que nous avons connu.» Le feu s’est également propagé à des bâtiments situés dans la rue des Ateliers. «Un brocanteur stockait notamment tout son matériel à l’intérieur d’un immeuble sur plusieurs mètres cubes. Tout est parti en fumée», ont précisé les pompiers.

 

La situation était dangereuse, compte tenu de la configuration des lieux et du problème d’alimentation en eau que nous avons connu

 

4 maisons sinistrées

Une citerne de 500 litres de gaz menaçait également d’exploser à tout moment. «Tout le quartier a donc été évacué par précaution. Les riverains évacués ont pu regagner leur domicile durant la nuit. Quatre maisons sont malheureusement sinistrées.» Une septantaine de pompiers étaient présents sur place, dont plusieurs hommes du feu d’autres zones de secours. «Six citernes, cinq autopompes et autant d’autos-échelles se sont rendues sur les lieux. Des collègues des zones Hainaut-Centre, Val de Sambre et du Brabant Wallon sont venus nous renforcer.»

Cinq pompiers ont été blessés durant l’intervention. «On craignait, pour l’un d’entre eux, que la colonne vertébrale ne soit touchée. Mais heureusement, il n’en est rien. Il souffre d’une fracture du poignet, d’une fracture des côtes et de multiples contusions», a indiqué le porte-parole des pompiers.

Le plan d’urgence communal a été déclenché à la suite de l’incendie avant d’être levé vendredi matin, vers 6h. Deux départs complets se trouvaient encore sur place vers 11h. «Il y a encore des foyers résiduels qu’il faut absolument éteindre pour éviter une éventuelle reprise des flammes.» Le parquet de Charleroi a été avisé des faits et s’est rendu sur place. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine du sinistre.

 

Il y a encore des foyers résiduels qu’il faut absolument éteindre pour éviter une éventuelle reprise des flammes

 


Nos dernières videos