BELGIQUE

Covid safe ticket et voyages: le comité de concertation valide la prochaine étape du plan été

Covid safe ticket et voyages: le comité de concertation valide la prochaine étape du plan été

La vaccination obligatoire des soignants n’est pas à l’ordre du jour, selon De Croo. Photo News

Renforcement des contrôles aux frontières et événements de l’été: le Comité de concertation s’est accordé ce lundi après-midi sur les modalités de l’été.

 

 

Initialement prévu vendredi puis reporté à cause des inondations meurtrières qui ont frappé la Belgique, le Comité de concertation a finalement eu lieu ce lundi après-midi afin notamment de baliser la suite de l’été, au regard des chiffres encourageants liés à la campagne de vaccination.

«On voit que ces chiffres positifs de vaccination portent leurs fruits, a déclaré le premier ministre Alexander De Croo. L’écart entre l’augmentation des contaminations et le nombre d’hospitalisations se creuse, ce qui nous donne la possibilité de réduire pas à pas les restrictions actuelles.»

 

1. Événements

 

Le premier ministre a confirmé la mise en place du «Covid safe ticket» à partir du 13 août, un pass pour les participants d’événements extérieurs de plus de 1500 personnes. Les personnes vaccinées totalement depuis deux semaines, qui présentent un test PCR négatif ou qui ont un certificat de rétablissement pourront assister à ces événements sans port de masque ou gestes barrières. Pour ces événements, les tests antigéniques ne sont pas valables.

Le Comité de concertation a donc validé la prochaine étape du plan été prévue pour le 30 juillet et qui concerne notamment l’augmentation du nombre de personnes autorisées lors des événements. 5000 personnes seront alors autorisées à l’extérieur et 3000 à l’intérieur.

Malgré ces relâchements, Alexander De Croo a justifié «une approche prudente qui est la bonne approche. On reste vigilent car on sait que quand la circulation augmente, c’est un environnement propice au développement de variants», a précisé le premier ministre.

 

2. Voyages

 

Les règles actuelles concernant les voyages restent en vigueur. La procédure propre aux pays de l’Union européenne ou de l’Espace Schengen où circulent des variants dangereux du virus est renforcée, peu importe le code couleur du pays.

Au retour d’une telle zone européenne à haut risque, les personnes qui n’ont pas encore été complètement vaccinées doivent, en plus d’un test PCR le jour 1 (avec une quarantaine à la clé), effectuer un test PCR le jour 7. Le test du jour 1 n’est pas nécessaire si la personne en question a déjà subi un test PCR dans les 72 heures précédant l’arrivée sur le territoire belge.

Un résultat positif à un test PCR impliquera une obligation de quarantaine de 10 jours, sans interruption possible.

Les contrôles visant les Formulaires de localisation des passagers (PLF) et les certificats covid numériques seront renforcés.

Un nouveau Comité de concertation aura lieu à la mi-août pour évoquer le mois de septembre.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos