article abonné offert

ROMAN

Le flic afghan et l’espion français

Le flic afghan et l’espion français

-

Alice Marson. Française radicalisée. Veuve d’un djihadiste. À Kaboul, on l’appelle la «Veuve blanche». Une cheffe de guerre cruelle et respectée.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 161 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos