BELGIQUE

Il y a 70 ans, Léopold III abdiquait

Il y a 70 ans, Léopold III abdiquait

Le roi Léopold III (droite) présentant son fils Baudouin (gauche) comme étant son successeur sur le trône. BELGA

C’était un 16 juillet 1951. Il y a 70 ans, le 4e roi des Belges abdiquait (renonçait au trône) en faveur de son fils Baudouin, après plusieurs années de crise liées à la «Question royale».

Le 16 juillet 1951, le roi Léopold III abdique en faveur de son fils Baudouin. Face au ressenti partagé de la population à son égard, le 4e roi des Belges n’a pas eu d’autre choix que de passer le flambeau à son fils aîné, mettant ainsi fin à un règne de plus de 17 ans.

Capitulation et remariage

Pour comprendre cette abdication (renonciation au trône), il faut remonter à la Seconde Guerre mondiale.

En 1940, la Belgique est envahie par les Allemands. Notre pays ne tiendra pas bien longtemps, et Léopold III capitulera (se rendra à l’ennemi) pour la Belgique. Le roi veut rester «neutre» dans le conflit. Une partie du peuple belge en voudra au roi pour sa neutralité.

Ensuite, alors que son pays est en guerre, le roi s’est discrètement remarié, en septembre 1941, avec Liliane Baels. Sa première épouse, la reine Astrid, est décédée six ans plus tôt dans un dramatique accident de voiture. Son remariage n’a pas plu à une partie des Belges, la reine Astrid étant très appréciée par le public de l’époque.

Ces deux faits ont contribué à entacher l’image du roi.

La «Question royale»

Pendant la guerre, Léopold III était retenu captif en Allemagne. À ce titre, il a été déclaré en incapacité de régner.

En mai 1945, les Américains libèrent Léopold III. Mais le peuple belge et certains politiciens se montrent défavorables à son retour en Belgique. Pourquoi? Sa neutralité lors de la guerre et son remariage ont rendu les Belges méfiants à son égard.

Naît alors la «Question royale»: faut-il, oui ou non, faire revenir Léopold III sur le trône? En attendant une réponse à cette question, c’est son frère Charles qui assure la régence (il assume la fonction de roi à la place de Léopold III) du royaume. Cette période durera près de 6 ans, de septembre 1944 à juillet 1950.

Abdication

La «Question royale» est posée à l’ensemble des Belges. Près de 58% de la population est favorable au retour du roi. La question divise cependant le pays. Si la majorité des Flamands sont pour son retour, les Wallons et Bruxellois sont globalement contre.

Le roi revient toutefois sur le trône. S’en suivent des manifestations et grèves. Léopold III décide finalement de renoncer au trône et se retire en faveur de son fils, le 30 juillet 1950. Il promet d’abdiquer l’année suivante si la mise en avant de Baudouin a permis une réconciliation entre le peuple et la couronne.

Promesse tenue, Léopold III abdique le 16 juillet 1951. Dès le lendemain, Baudouin devient officiellement le 5e roi des Belges.

Le sondage de la semaine