RÉGIONS

La décrue s’amorce en province du Luxembourg mais la prudence reste de mise

La décrue s’amorce en province du Luxembourg mais la prudence reste de mise

Les débits d’eau sur l’Ourthe ont diminué ce vendredi matin par rapport à la veille. BELGA

La décrue s’amorce progressivement en province de Luxembourg mais la prudence reste de mise, a indiqué vendredi matin le gouverneur qui faisait le point sur la situation consécutive aux intempéries des jours précédents.

Les débits d’eau sur l’Ourthe avaient diminué vendredi matin par rapport à la veille, sauf à Durbuy où ils restaient semblables à ceux relevés jeudi. «La plus grande prudence reste donc de mise. Ne vous approchez pas des cours d’eau», insiste le gouverneur de la province du Luxembourg par voie de communiqué.

LIRE AUSSI |Terribles inondations en Belgique : le point sur la situation ce vendredi 16 juillet

«La zone de secours a encore dû procéder à quelques opérations de secours durant la nuit pour des personnes s’étant mises en danger inutilement.» Des opérations techniques étaient encore en cours vendredi matin.

«Concernant la mobilité, les axes principaux sont accessibles. Sur le réseau secondaire, la N833 (Rendeux-Hotton), la N86 (Bomal) et la N811 (Virton) sont toujours fermées. Plusieurs petites routes annexes sont encore inondées et inaccessibles.»

Mercredi, le gouverneur a déclenché la phase provinciale de gestion de crise à 15h00. La phase fédérale a été déclenchée par la ministre de l’Intérieur jeudi à 14h30. La cellule de crise provinciale est toujours réunie et coordonne les actions. Le call-center 1771 est accessible de 08h00 à 22h00 pour répondre à toutes les questions administratives qui se posent, conclut le communiqué du gouverneur.


Nos dernières videos