NAMUR

La Meuse déborde moins que redouté à Namur

Le niveau du fleuve a augmenté dans la nuit de jeudi, mais pas autant qu’on le craignait. Les dégâts sont limités.

Les craintes étaient importantes, à la mesure du débit de la Meuse dans la nuit de jeudi. Mais les nouvelles étaient rassurantes vendredi matin, indiquait la Ville de Namur: «L’accroissement du niveau de la Meuse et de la Sambre a finalement été moindre que ce qui fut craint. Actuellement (NDLR: vers 10h vendredi matin) la décrue semble s’enclencher progressivement. Quelques personnes ont été relogées par le dispositif d’urgence sociale (DUS). Le centre d’accueil temporairement ouvert à Bouge a pu être fermé ce vendredi matin.» Les dégâts à Namur sont exclusivement matériels et de moindre ampleur que dans d’autres communes.

La Meuse déborde moins que redouté à Namur
À Jambes, à hauteur de la Capitainerie -Eda
Les bords de Meuse restent cependant sous eau, notamment à hauteur de la capitainerie à Jambes et jusqu’au Grognon. Le tronçon de halage entre le pont de Jambes et le pont des Ardennes est noyé d’un bon mètre, les maisons voisines étant touchées sur cette section.

Les bateaux de plaisance et péniches sont restés amarrés et n’ont pas été emportés comme on pouvait le craindre. Mais ils restent encore inaccessibles en raison du débit important.

La Meuse déborde moins que redouté à Namur
Les rues ont été pour la plupart rouvertes à la circulation, comme ici la chaussée de Dinant -Eda

Les rues inondées jeudi ont pour la plupart pu être rouvertes à la circulation après un screening des services techniques de la Ville. Sont encore fermées cependant: la chaussée de Dinant près du magasin Carrefour de Wépion; La rue Armand de Wasseige à Wépion; la rue du Rivage à Dave; l’Avenue de la Pairelle à La Plante et la chaussée de Dinant près du magasin Carrefour de Wépion. Ladite chaussée de Dinant était particulièrement impactée jeudi, en raison de l’écoulement d’un véritable torrent déboulant de la rue Marcel Lecomte. Dans les maisons et commerces voisins, l’heure était au déblayage. A la boulangerie-pâtisserie Dumont, l’eau est montée jusqu’à une quinzaine de centimètres. On espérait que le matériel puisse être remis en marche.


Nos dernières videos