MONS/ CENTRE

Inondations: plusieurs villages touchés à Mons et en région du Centre

Inondations: plusieurs villages touchés à Mons et en région du Centre

Plusieurs localités ont été touchées par les crues jeudi soir et cette nuit. Ici, à Braine-le-Comte. Facebook

Quévy et les villages autour de Mons ont été touchés. Dans la région du Centre, Estinnes, Braine-le-Comte et Soignies l’ont été également.

Après une journée où la pluie est tombée sans discontinuer pendant 12 heures, les régions de Mons-Borinage et du Centre ont vu leurs cours d’eau déborder en fin de journée jeudi. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer et le bilan n’est que matériel.

Jeudi en fin d’après-midi, le village de Givry était le premier à subir les conséquences des intempéries, une partie de la localité se retrouvant sous eau. C’est ensuite Harmignies qui a subi les conséquences des fortes pluies. D’autres villages montois ont été touchés: Ciply, Harveng, Havré, Obourg et Saint-Symphorien. Quévy-le-Grand a également connu des inondations.

Les pompiers ont été mobilisés une bonne partie de la nuit, les appels pour des caves inondées et des sacs de sable se sont multipliés. Les secours ont été mobilisés jusque 3 heures du matin environ.L ’essentiel des interventions a été géré en fonction des urgences et consistait en la distribution de sacs de sable afin de protéger les habitations. Cette distribution s’est poursuivie durant la nuit. Ces sacs de sable sont toujours disponibles sur demande.

Il n’a pas été nécessaire de procéder au relogement de familles, à l’exception d’une personne âgée qui a été hébergée cette nuit chez son fils.

A l’heure d’écrire ces lignes, la situation est sous contrôle. La Trouille n’est pas sortie de son lit mais reste toujours sous haute surveillance. A Harmignies, où la situation est la plus problématique, le niveau d’eau descend très lentement.

Dès que la décrue sera suffisante, les équipes communales se tiennent prêtes à intervenir afin de procéder, entre autres, au nettoyage des rues.

A noter également qu’aucun souci de distribution d’eau ou d’électricité n’a été signalé.«Si la situation semble stabilisée sur Ciply, Obourg et Hyon, elle aura été plus difficile à Harmignies», a indiqué le bourgmestre de Mons Nicolas Martin.

Le bassin de la Haine a été placé en alerte de crue durant la nuit. Ce matin, l’observatoire wallon des cours d’eau signalait que les niveaux des cours d’eau sont globalement en phase de stabilisation et de baisse. «Selon les prévisions actuelles, cette tendance devrait se poursuivre durant les prochaines heures.»

Quelques inondations dans la région du Centre

Dans la région du Centre, les pompiers ont également été appelés pour des dizaines d’interventions concernant des caves submergées. la commune d’Estinnes, voisine de Quévy, a notamment été touchée.

À Braine-le-Comte, les pompiers sont restés mobilisés une partie de la nuit. À Soignies, les interventions se sont multipliées pour des caves et routes inondées. A Neufvilles, un automobiliste a dû être secouru dans son véhicule, indique la DH.

Le bassin de la Senne étant également passé en alerte de crue, mais les niveaux sont toujours orientés à la hausse. «Le maximum est attendu en cours de matinée. Selon les prévisions actuelles, ils devraient s’orienter à la baisse en cours de journée», précisait Infocrue ce matin.

Si l’heure est à la décrue, les pompiers s’attendent à une journée bien chargée ce vendredi.


Nos dernières videos