BELGIQUE

Météo: fin de l’alerte IRM, tendance à la stabilisation, voire à la décrue, pour les cours d’eaux wallons

Météo: fin de l’alerte IRM, tendance à la stabilisation, voire à la décrue, pour les cours d’eaux wallons

- BELGA

Le plus dur est certainement derrière nous après ces 60 heures de fortes pluies qui ont provoqué des intempéries meurtrières.

Le dramatique bilan des inondations ce vendredi matin est d’au moins 11 morts. La Belgique et la Wallonie en particulier va devoir panser ses plaies.

Heureusement, la météo se calme. Ce vendredi, le temps sera généralement sec sur l’ouest et le centre du pays avec des éclaircies qui devraient s’élargir l’après-midi. Au sud du sillon Sambre et Meuse, la couverture nuageuse restera assez importante avec par endroits encore un peu de pluie ou quelques averses, selon les dernières prévisions de l’Institut royal météorologique (IRM). Les maxima varieront entre 18°C sur les hauteurs de l’Ardenne et le long du littoral, et 22 ou 23°C dans de nombreuses régions.

 

Jusqu’à 25 degrés samedi

 

Ce vendredi soir et la nuit prochaine, le temps redeviendra - enfin - sec sur tout le pays. Le ciel se dégagera temporairement, puis des bancs de nuages bas se reformeront par endroits, surtout en Ardenne où ils pourront parfois réduire la visibilité. Les températures redescendront entre 12 et 16°C.

Samedi, les nuages bas seront assez nombreux et réduiront parfois la visibilité en Ardenne. L’après-midi, le temps deviendra plus ensoleillé avec des maxima de 19 ou 20°C en Haute Ardenne et le long du littoral à 24 ou 25°C en Flandre.

Ce même type de temps devrait nous accompagner encore dimanche.

 

Le point sur les cours d’eau: alerte rouge toujours de mise en début de journée

Météo: fin de l’alerte IRM, tendance à la stabilisation, voire à la décrue, pour les cours d’eaux wallons
La situation ce vendredi à 7h18: l’alerte de crue reste massive mais devrait s’estomper au fil de la journée. http://voies-hydrauliques.wallonie.be/opencms/opencms/fr/hydro/Actuelle/crue/index.html

La tendance est à la baisse ou à la stabilisation pour de multiples cours d’eau ayant atteint des seuils de crues inouïs en Wallonie, selon une mise à jour de l’état des eaux en Wallonie vers 07h00 par la direction générale opérationnelle des voies hydrauliques wallonnes.

Dans les provinces de Hainaut et du Brabant wallon, les niveaux sont toujours orientés à la hausse pour la Senne et ses affluents. Le maximum est attendu en cours de matinée.

Sur le canal Bruxelles-Charleroi, le niveau des flots est à la baisse et la tendance devrait se poursuivre dans la matinée.

Le bassin de la Haine est aussi entré en phase d’alerte en province de Hainaut, sur les communes de Honnelles, La Louvière, Le Roeulx et Mons. Les niveaux maximums sont atteints en certains endroits ou sont toutefois en phase de stabilisation.

Dans le Brabant wallon les rivières de la Gette et de la Dyle se stabilisent également.

Sur le fleuve mosan, les débits sont désormais orientés à la baisse en haute Meuse, en province de Namur. Cette tendance devrait se poursuivre dans les prochaines heures, estime la DG. La Meuse moyenne et la basse Meuse sont en phase de stabilisation, au fil des provinces de Namur et Liège.

En province de Liège, les niveaux d’eau qui étaient encore à la hausse en cours de nuit pour la Mehaigne et ses affluents, près de Burdinne, Huy et Wanze, sont globalement en phase de stabilisation et vont progressivement s’orienter à la baisse durant les prochaines heures, selon la DG .

En province de Liège toujours, les niveaux d’eau de la Vesdre, de l’Amblève et de leurs affluents sont en baisse et la tendance va se poursuivre au cours des prochaines heures alors que les entités d’Eupen, Pepinster, Theux, Verviers ou encore Aywaille, entre autres, ont été gravement inondées.

Sur l’Ourthe, en province de Liège et Luxembourg, la tendance à la baisse progressive se confirme à Hamoir, Durbuy, Erezée, Hotton et Rendeux, Houffalize La Roche-en-Ardenne, mais aussi Chaudfontaine, Comblain-au-pont, Esneux et Sprimont, localités qui avait aussi été gravement touchées les heures passées.

Plus au sud, en province du Luxembourg, la baisse de la Lesse, de la Lhomme et de leurs affluents se poursuit.

À la frontière luxembourgeoise, les débits maximums dans le bassin de la Chiers sont atteints et la tendance y aussi est à une lente baisse.

Dans la botte du Hainaut, les niveaux de l’Eau d’Heure et ses affluents sont globalement en phase de stabilisation voire de baisse, une tendance qui va se poursuivre. La stabilisation est déjà en cours pour l’Eau blanche et l’Eau Noir est en baisse lente.

En dépit des constats plus optimistes, la majeure partie du territoire wallon reste placé en alerte de crue par la direction générale opérationnelle des voies hydrauliques wallonnes.