Cyclisme

Tour de France: Barhain-Victorious reçoit la visite de la police française

Tour de France: Barhain-Victorious reçoit la visite de la police française

- AFP

Une visite de la police française a eu lieu mercredi chez Bahrain-Victorious à l’issue de la 17e étape du Tour de France dont l’arrivée était jugée au sommet du Col du Portet.

Le patron de la formation du WorldTour, Milan Erzen avait déjà confirmé l’information au site spécialisé Cyclingnews jeudi avant que Barhain-Merida ne transmette un communiqué.

«Il n’y a rien de spécial à signaler. Nous avons eu la visite de la police qui a demandé les fiches d’entraînements des coureurs. Les policiers ont regardé dans le bus et c’est tout», a expliqué Milan Erzen au site spécialisé. «Ils ont dérangé les coureurs environ une heure puis sont partis en disant merci. Ils ne nous ont pas donné la raison de leurs visites, mais nous le saurons par les avocats aujourd’hui.»

Barhain-Merida a confirmé ensuite dans un communiqué la présence des policiers mercredi soir à son hôtel à Pau. L’équipe a expliqué avoir collaboré «de manière professionnelle» regrettant que l’opération a perturbé «le repos des coureurs et le planning des repas alors que, en tant qu’équipe professionnelle, le bien-être de notre équipe est une priorité clé».

L’AFP a ajouté que cette perquisition a été menée par les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp), citant une source proche du dossier.

Dylan Teuns, 17e au classement général, est le seul Belge de la formation Barhain-Victorious sur le Tour de France où le Néerlandais Wout Poels est porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur. L’équipe occupe la première place du classement par équipes.

Elle a remporté deux victoires d’étape sur la Grande Boucle. Le champion de Slovénie Matej Mohoric s’est imposé dans la 7e étape le 2 juillet au Creusot et Dylan Teuns l’a imité le lendemain dans la 8e étape au Grand-Bornand.