article abonné offert

INTEMPÉRIES

INONDATIONS | Eau brunâtre, coupures du réseau: la distribution d’eau impactée dans certaines régions

INONDATIONS | Eau brunâtre, coupures du réseau: la distribution d’eau impactée dans certaines régions

Certains consommateurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir une eau colorée sortir de leur robinet ce matin. Olek – stock.adobe.com

Les inondations ont aussi des conséquences sur la distribution d’eau potable. Mais la Société Wallonne des Eaux (SWDE) se veut rassurante: la solution reste sous contrôle.

Vous aurez peut-être eu une mauvaise surprise en ouvrant votre robinet ce matin, et ce, bien que vous ne soyez pas directement impactés par les intempéries. Une lectrice liégeoise nous a indiqué voir s’écouler une eau farineuse de son robinet alors que son quartier n’est pas inondé. «À 800 mètres à vol d’oiseau, les gens ont les pieds dans l’eau, mais je n’ai rien chez moi.»

Benoît Moulin, porte-parole de la SWDE décrypte ce phénomène temporaire: «Il s’agit d’une coloration liée à une manœuvre de solution de nos équipes. Nous inversons les flux d’eau dans les réseaux de captage. Cela provoque des dépôts ferreux.» Rien de bien grave donc. Le porte-parole conseille de faire bouillir l’eau mais d’éviter de la boire. Mais il s’agit là surtout d’un désagrément car la SWDE doit faire face à des soucis bien plus aigus.

Pas de courant, pas d’eau

Dans certaines communes, le réseau de distribution est à l’arrêt en raison d’une coupure d’électricité. Sans celle-ci, les réseaux de pompage d’eau ne peuvent fonctionner. C’est notamment le cas dans la commune de Sprimont, en province de Liège. Un quartier de Pepinster est également concerné, là où des maisons se sont effondrées.

ORES doit attendre que ces cabines soient vidées pour travailler au rétablissement de l’électricité. Ce n’est que quand ORES aura terminé son intervention que la SWDE pourra à son tour intervenir.

Conduites endommagées

Autre souci: les glissements de terrain. Les fortes pluies ont entraîné plusieurs déplacements de terres, ce qui a endommagé les conduites. À Stavelot notamment, des conduites ont été arrachées. Les ouvrages sont depuis alimentés par camion-citerne.

Pollution des eaux

Le dernier gros souci rencontré par le distributeur est lié à la gestion des eaux. Elles peuvent être polluées si le captage est situé près de la surface, là où les eaux qui dévalent les rues se trouvent. «Dès que nous constatons une pollution, nous coupons le captage, pour empêcher l’écoulement dans les réseaux de distribution»

Si une pollution survient, le réseau est purgé. Ce qui nécessite inévitablement un peu de temps. Mais Benoît Moulin se veut rassurant: la potabilité de l’eau de distribution est évaluée en permanence. Et si la distribution est interrompue, des camions-citernes sont appelés à la rescousse et des bouteilles d’eau sont distribuées.

Nos dernières videos