COUVIN-VIROINVAL

PHOTOS | L’angoisse face à l’eau qui monte, dans le Viroin, à Couvin et Viroinval

Le Viroin et ses affluents continuent de monter, depuis ce mercredi matin. La plupart des camps scouts ont été évacués et les riverains se préparent.

Le Viroin et ses affluents continuent de prendre un débit toujours de plus en plus fort, depuis ce matin, dans la région couvinoise.

L’Eau Noire est sortie de son lit à Petigny, traditionnellement l’un des premiers villages inondés dans la région. L’eau a envahi la rue Général de Monge en plusieurs endroits dans la localité, ainsi que sur la place du Bâty. Vers 10h, les pompiers de la zone Dinaphi ont gagné le camping des Chenaux avec un bateau, pour proposer aux habitants, immédiatement voisins de la rivière, d’évacuer. On sait cependant que la plupart préfèrent risquer de rester là malgré les crues.

Plus haut dans Petigny, quelques maisons de la place du Reposoir sont inondées par le ry de Begnery.

A Olloy-sur-Viroin aussi, le ruisseau du Nestry a commencé à inonder le carrefour des Quatre Voyes.

Entre Mariembourg et Matagne, à Gonrieux, entre Dailly et Aublain, à l’entrée de ce dernier village aussi: on ne compte plus les routes inondées dans le bassin du Viroin.

La nuit dernière, la plupart des camps scouts en prairie ont été évacués, comme les scouts de Leuze en Hainaut, à Nismes, ou encore ces scouts Gantois dont les animateurs, une fois les enfants partis, sont venus assister au désolant spectacle de leur camp à Olloy. Impuissants, ils ont vu leur matériel défiler sous leurs yeux, petit-à-petit, emporté par les flots.

Les riverains de ces rivières, désormais, guettent le ciel et écoutent la météo avec inquiétude pour les heures à venir.


Nos dernières videos