CORONAVIRUS

Vous allez en France? Les règles changent

Vous allez en France? Les règles changent

Le pass sanitaire était déjà exigé pour les festivaliers, en France, comme ici à l’entrée des Vieilles Charrues. (Photo by Sameer Al-DOUMY / AFP) AFP

Lundi soir, le président français Emmanuel Macron a annoncé des nouvelles mesures pour limiter la propagation du virus SARS-COV-2 dans son pays. Qu’est-ce que ça change pour les touristes qui vont aller en vacances en France? État des lieux en ce 14 juillet, jour de fête nationale française…

Le président français veut freiner la propagation du variant Delta. Ce coronavirus qui a muté (s’est transformé) se répand très facilement. Du coup, le président Macron annonce des mesures pour pousser les Français à se faire vacciner. Il veut aussi tenter de couper les chaînes possibles de contamination. Il exige donc un pass sanitaire pour un tas d’endroits: cafés, restaurants, cinémas, salles de concert...

Un pass sanitaire?

Le pass sanitaire est un document officiel numérique ou sur papier qui prouve qu’on n’est normalement pas contaminé par le Covid-19. Ce document personnel contient les informations sur sa vaccination (une ou deux doses, quel produit, à quelle date), sur ses tests PCR ou antigéniques datant de moins de 48 h ou sur une guérison récente du Covid-19. Ce sont les informations du certificat covid européen, disponible en Belgique via l’application CovidSafe. C’est donc ce certificat qui fait office de pass sanitaire en France.

Quand et où devra-t-on présenter ce pass en France?

Les plus de 11 ans qui entrent en France doivent être munis d’un certificat covid européen «vert» (vacciné, ou testé négatif au coronavirus, ou récemment guéri). Des vérifications sont d’ailleurs effectuées dans les aéroports et le président Macron annonce que les contrôles aux frontières seront renforcés pour les personnes en provenance de pays à risques. En ce moment, ce sont surtout l’Espagne et le Portugal qui sont visés.

Mais le pass sanitaire ne se limite pas aux frontières. Il doit déjà être présenté pour accéder aux événements de 1000 personnes. Dès le 21 juillet, il sera aussi exigé pour entrer dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes: parcs d’attractions, spectacles, concerts...

À partir du mois d’août, il sera demandé dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux… et dans les transports qui parcourent des longues distances (trains, avions, cars...).

Conclusion: si un touriste belge peut prouver, grâce à son certificat covid, qu’il est complètement vacciné depuis au moins une semaine, ou qu’il est rétabli, tout lui sera ouvert. Sinon, il faudra passer des tests PCR ou antigéniques sur place. Les tests PCR coûtent environ 49 euros et ne sont valides que 48 h!

Les plus jeunes épargnés

Comme les plus jeunes ne peuvent se faire vacciner que depuis très peu de jours, les mesures ont été assouplies pour eux. Pour entrer dans un cinéma, un café, un restaurant, un parc d’attractions…, les 12-17 ans devront présenter un pass sanitaire en ordre à partir du 30 août seulement. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés.

Mais attention! Pour entrer sur le territoire français, il faut avoir une preuve de test négatif dès 11 ans. Donc, si vous avez entre 11 et 18 ans et que vous n’êtes pas vacciné, il faudra faire un test PCR avant d’arriver en France. Une fois sur le territoire, on ne vous demandera plus rien... Les moins de 11 ans n’ont aucun souci à se faire.

Où se faire tester?

Si vous allez en vacances en France, vous pourrez trouver les lieux de test proches de votre lieu de villégiature sur le site www.sante.fr .

Le sondage de la semaine