JOGGING

Deux victoires pour Romain Paul à la Cabouse

Deux victoires pour Romain Paul à la Cabouse

Le podium de la course de 10,5 km avec Romain Paul (au centre), Alexis Matthys (à dr.) et Kevin Moureau (à g.). ÉdA

La deuxième étape du Blancs Gilets Running Tour a eu lieu dimanche à la Cabouse, à Jodoigne. Romain Paul a gagné sur les deux distances.

Il y avait près de 300 inscrits à la deuxième manche du Blancs Gilets Running Tour au départ de la Cabouse, dimanche matin à Jodoigne. Pour la première fois, les participants à la longue distance (10,5 km) étaient réunis en un seul départ. À l’arrivée, ils étaient 186 classés sur la longue distance et 60 sur la distance de 6,8 km. Avec, pour chacune des deux courses, un même vainqueur: Romain Paul, qui a enchaîné les deux courses. Les départs avaient lieu à 10h pour les 10,5 km et 11h pour les 6,8 km. «Je suis affilié chez les Blancs Gilets, il est donc naturel que je participe au challenge», indique le Chaumontois.

Il n’avait pas pu être présent lors de la première manche le 27 juin dernier à Bomal. «J’ai couru en virtuel, peu avant la clôture. Je connaissais les temps des autres avant de m’élancer. Le meilleur moyen de réaliser le meilleur temps est de se produire en virtuel dès le début de l’ouverture du parcours. On ne connaît pas le temps de ses adversaires. On se donne alors à fond. Le départ groupé est plus sympa mais on calque sa course sur les autres», estime-t-il.

Romain Paul était le plus fort

Romain Paul a accéléré après six kilomètres de course dimanche. «Je suis parti dans la descente qui suivait la dernière côte. J’ai voulu tenir une allure rapide lors des quatre derniers kilomètres mais j’ai dû couper mon effort après un kilomètre», raconte encore celui qui se prépare pour les 20 km de Bruxelles.

Il a terminé en 35'39'', avec une belle avance sur Alexis Matthys, deuxième en 37'12''. «Nous étions trois avec Romain Paul et Kevin Moureau. Lorsque Romain a allongé ses foulées dans la descente, il n’était plus possible de le suivre. J’ai aussi allongé mais je savais que Romain était au-dessus. J’ai terminé sans trop m’éclater», poursuit Alexis Matthys. Quid du parcours? «Suite aux pluies de la veille, il était assez boueux durant les premiers kilomètres. Il y avait quatre belles bosses.»

Les deux hommes ont couru les 6,8 km. Romain Paul s’est imposé ici aussi en 22'09'', devant Bruno Slegers (22'26'') et Alexis Matthys (23''20). Il est possible de s’élancer en virtuel sur des deux parcours jusqu’au 16 juillet.

Une course des jeunes était organisée sur 800 mètres dimanche. La victoire est revenue à Fabian Feron, devant Théo Cop et Louis Cop.


Nos dernières videos